INDEX

Rencontres pour donner l’envie de lire

Le 10 Mar. 2017

A Dax, 35 éditeurs sont au rendez-vous. Au programme aussi des expositions, des concerts, du théâtre, des spectacles et des animations jeunesse

Rubriques :

Les Rencontres à Lire de Dax reviennent jusqu’au 12 mars. C’est Lydie Salvayre, prix Goncourt 2014 qui est la présidente du jury du Prix des Rencontres, dont le lauréat est cette année le comorien Ali Zamir pour « Anguille sous Roche » aux éditions Le Tripode.


Donner envie de lire, ça s’apprend tôt, très tôt. Les animations jeunesse sont donc nombreuses : un atelier gravure avec Florence Guiraud (samedi 11 mars à 10h à la bibliothèque), un atelier Initiation au conte avec Violaine Robert (samedi 11 mars à 10h à la Ferme de Saubagnacq), un atelier illustration avec Lucile Placin (dimanche 12 mars à 10h30 à la bibliothèque).


Côté spectacles, ils ont droit à L’Odyssée par Violaine Robert (samedi 11 mars à 15h à la bibliothèque), un Jardin d’Eveil Numérique -dimanche 12 mars à la bibliothèque, à 10h15 pour les 3mois/un an, à 15h30 pour les 1an/2ans et à 16h30 pour les 3 ans/6ans), ainsi que La Petite Sirène de Hans Christian Andersen, le dimanche 12 mars à 16 heures à l’Atrium, conte musical et visuel qui sera mis en jeu par Laurent Rogero.


Que les grands ne s’inquiètent pas, ils ne sont pas oubliés, loin s’en faut. Qu’ils se rendent donc le vendredi 10 mars à 20h30 à l’Atrium, où ils profiteront de l’Asticot de Shakespeare, mise en scène de Clémance Massart et Philippe Caubère, avec des textes certes de William Shakespeare, mais aussi Charles Baudelaire ou Jean Giono.

Tandis que samedi 11 mars, toujours à l’Atrium, Magyd Cherfi proposera une lecture musicale d’extraits de récits publiés chez Actes Sud : Livret de famille (2004), La Trempe (2007), Ma part de Gaulois (2016), le tout accompagné de chansons (titres de Zebda, Magyd Cherfi).


Ne manquez pas non plus l’Exposition photographique signée Olivier Deck et Klavdij Sluban, « L’espace intime », en noir et blanc, deux visions très poétiques.

Il ne suffirait pas d’une édition entière de PresseLib’ pour faire le tour de ce programme riche, riche, riche, alors filez ici sur le site Internet pour en découvrir l’intégralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *