INDEX

Relocalisation à fond : Made In Le Coin

Le 16 Jan. 2017

A Lannemezan, Milc Industries veut relancer la production de cycles en France. Tout simplement

Non, MILC ne signifie pas « Lait », ça prendrait un K à la fin, version engliche ! Mais en fait on préfère sa traduction littérale. MILC = Made In Le Coin. Ca a quand même autrement de la tronche. Ce qui a également de la tronche, c’est leur philosophie. Pour Milc Industries, installé à Lannemezan, l’objectif est de relocaliser la production de cycles en France, et en particulier dans la région Midi-Pyrénées.


MILCAlexandre Guiral, Frédéric Bernard et Thomas Lecompte, tous trois ingénieurs en mécanique, ont lancé cette démarche avec l’objectif de démontrer la possibilité de recréer en France un tissu industriel disparu depuis trente ans dans ce secteur.

Adieu Taïwan, bienvenue dans le Sud ! Une relocalisation qui s’appuie sur un noyau central : l’unité de production de cadres propres à MILC Industries et un réseau de prestataires techniques et industriels, capable de répondre à toutes les demandes. Ici, on maîtrise aussi bien la soudure, que la brasure, la finition, le cintrage, la mise en forme du tube, de la feuille, l’usinage, la forge et l’extrusion…


milc1velooelectriqueMilc croit en la relocalisation, ou plutôt pour reprendre leurs propres termes en la localisation comme modèle économique d’avenir. La volonté certes, noble, mais aussi la réalité économique.

Aujourd’hui, selon eux, c’est en bonne voie… Alors ils foncent. Et leur production se diversifie, le vélo en tête, mais aussi les électriques, les VTT à boîte de vitesses, voire même Le Fauteuil Roulant Français…


milc3On met la pédale dure, et la société connaît un beau développement, chiffre d’affaires en hausse, investissements à court horizon et même recrutements… Le Made In Le Coin a de l’avenir, et c’est tant mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *