INDEX

Je dis ça, je dis rien

Le 09 Avr. 2017

Au feu, les pompiers !

Rubriques :

On vous a déjà parlé de lui. Gille Daïd, ancien pompier volontaire, passé par notre belle ville de Pau et ayant recensé, dans un ouvrage « Les perles du 18 » (éditions Tut-Tut) ses plus beaux ou épiques (et colegram) souvenirs de service. On n’en finit pas de se marrer à lire son livre, et après la sélection number one il y a quelques mois, on ne résiste pas au bonheur de vous en coller une seconde couche.


« Mon mari est sous respirateur artificiel. Comme il est devenu très bruyant, je voulais savoir si je peux le débrancher pour la nuit ? »

« On est en randonnée sur le GR10, au sentier des Crêtes. On pique-niquait et mon beau-frère s’est fait mordre par un petit serpent. On l’a allongé, mais il ne se sent pas très bien. On doit faire quoi ? On n’a rien pris : pas de trousse de secours, pas d’aspi-venin… Vous nous conseillez de le sucer ou bien ? »

« Je vous téléphone pour avoir des nouvelles de mon voisin. On me dit qu’un médecin est venu hier soir et que vous l’avez transporté ensuite à la morgue. Alors, dites-moi, c’est grave ce qu’il a ? »

« Nous sommes une famille de quatre personnes, tous non-fumeurs. Est-ce qu’on doit quand même installer un détecteur de fumée ? »

« Bonjour, c’est le collège Jules Ferry. On a un gamin qui est tombé au gymnase. Apparemment, il s’est lustré l’épaule. »

« Vous êtes à quelle adresse, mademoiselle ? Quelle ville, quel arrêt de bus ?
–    On est à Pau, mais je ne connais pas l’adresse. Je ne suis pas d’ici.
–    Donnez-moi le nom de l’arrêt de bus alors…
–    C’est écrit : JC Decaux. »

« Combien ça coûterait pour qu’une ambulance de chez vous vienne nous chercher dimanche matin, vers 7 heures, à la sortie du Macumba ? »

« J’ai fait une chute à ski hier. Depuis, j’ai une douleur intercoïtale. »

« Mon père se déplace avec difficulté depuis qu’il s’est cassé le col de l’utérus l’année dernière. »

« Je m’excuse de vous déranger mais je suis sur l’autoroute en direction de Bayonne. Je suis sur la bande d’arrêt d’urgence. Je viens de m’apercevoir que j’ai oublié mon fils à la station-service. Est-ce que je fais marche arrière ou bien vous me le ramenez ?

« C’est pas méchant. Ça saigne quasiment pas. C’est vraiment un petit trou de balle. On peut à peine y mettre un doigt. »

« J’ai été opéré cet hiver de la tyrolienne.
–    Vous voulez dire de la thyroïde ?
–    Non, pas de la typhoïde. La tyrolienne, je vous dis ! »

« Avez-vous des antécédents médicaux ?
–    Non, je suis tout seul avec mon chien. »

« Vous imaginez ? C’est le deuxième accident mortel que je subis en moins d’un an ! »

« Ici, l’imprimerie Legrand. On a deux employés qui sont coincés depuis trente-cinq minutes dans le local de reproduction ! Impossible de les faire sortir ! »

On comprendra qu’ils fument comme des pompiers et partent au feu avec leur bite et leur couteau !

Enfin bon, moi je dis ça, je dis rien. Pin-Pon.

Gracianne Hastoy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *