INDEX

A Tarbes, les objets trouvés sont en ligne

Le 16 Feb. 2017

Vous avez perdu vos clés, vos gants, le doudou du bébé, ou votre téléphone portable ? Pas de panique, filez sur le site de la Ville

Rubriques :

Vous pouvez vérifier directement qu’une bonne âme n’a pas retrouvé votre bien. En 2016, sur 1832 objets trouvés, 1496 ont été rendus à leurs propriétaires.


On connaît des spécialistes du genre. Toujours perdu quelque chose : les clés, le sac-à-mains, les lunettes, le téléphone, voire leurs papiers d’identité, ou leur vélo… « Et ta tête, demande mémé, tu l’as pas perdue, ta tête ? » Mais si le hasard veut qu’ils soient Tarbaises ou Tarbais, leur mal est bien moindre, grâce au service en ligne des objets trouvés de la Mairie.


Plus la peine de se déplacer en vain, de se faire des nœuds d’estomac, ici les photos des objets trouvés sont présentées, et si vous reconnaissez votre « cher disparu », il suffit d’apporter la preuve de sa propriété et d’aller le récupérer.

En général, les objets sont conservés pendant six mois, et c’est dans les services de la Police municipale (11 rue André Fourcade) que vous pourrez ainsi retrouver le doudou de votre enfant, votre ordi portable, votre portefeuille, on en passe et des plus utiles…


Il n’y a, pour des raisons évidentes de sécurité, que les bijoux et les pièces d’identité qui ne sont pas pris en photo. Pour la seule année 2016, sur 1832 objets trouvés (félicitons les personnes au grand sens civique qui les trouvent et les apportent à la Mairie, MERCI), 1496 ont pu être restitués à leurs dignes propriétaires.

Un petit tour sur le site www.tarbes.fr, dans l’onglet « Tarbes pratique » et en fin de menu à gauche, rubrique « objets trouvés », nous a permis de constater que les bigourdans ont une fâcheuse tendance à perdre leurs gants, écharpes, et bonnets. Ferait-il plus chaud qu’on ne le croit au pied des Pyrénées ?


Mais le record absolu va aux clefs ! Bon sang, mais comment vous faites pour rentrer chez vous ? Avant de tout casser et d’appeler un serrurier, on vous en conjure, un petit tour sur le site des objets trouvés de la Ville, soyez étourdis mais organisés, que diable !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *