INDEX

Ils disent non à l’obésité pédiatrique !

Le 10 Apr. 2017

Au centre médical Korian Montpribat de Monfort-en-Chalosse, pendant neuf mois, enfants et adolescents de moins de 18 ans sont pris en charge

Rubriques :

Au cœur d’un paysage landais vert et ensoleillé, les jeunes viennent changer leur vie. Ils apprennent à se nourrir, à se dépenser, et à se libérer psychologiquement. Une initiative de poids…


Le monde est mal fait. Certains pays crèvent de faim. Dans les nôtres, les troubles alimentaires du comportement sont pléthore. Boulimie, anorexie, obésité infantile, et leur cortège de maladies associées : diabète, maladies digestives, cardiopathies, etc.

Souvent, quand l’adolescence accompagne ces affections, difficile de rester « harmonieusement » en famille, l’heure des repas (et pas seulement) devient un enfer, et on a beau essayer toutes les solutions, miracle ou pas, rien n’y fait.


Le centre médical Korian Montpribat de Monfort-en-Chalosse en sait quelque chose. Ici, pendant neuf mois, enfants et adolescents de moins de 18 ans sont pris en charge, pour une rééducation nutritionnelle, dans un cadre privilégié, 4 hectares d’un écran de verdure sous le climat doux et ensoleillé des Landes. Le tout sans perdre leur scolarité pour les enfants et ados.

Adhérents du REPPOP Aquitaine ou Réseau de Prévention et prise en charge de l’obésité pédiatrique), la clinique de Monfort-en-Chalosse croule sous les demandes. Normal, entre son aire multisports et sa cuisine thérapeutique et éducative où les jeunes apprennent à bien composer leurs repas, il y a souvent un « avant » et un « après » passage dans ce centre.


Toute une équipe médicale et paramédicale de médecins, pédiatres, spécialistes en nutrition, pharmaciens, aide-soignants, infirmières, auxiliaires de puériculture, kinésithérapeutes, psychomotriciens, diététiciens et assistante sociale entourent le travail des jeunes, sans oublier les animateurs et professeur d’éducation physique.

Réapprendre à communiquer avec son corps, se trouver bien en lui, sans plus se faire du mal, apprendre à se nourrir sans que les émotions n’interfèrent sur notre alimentation, c’est l’assurance de se sentir nettement plus légers pour affronter l’existence.

Et c’est à la clinique Korian Montpribat. Qui vaut son… poids d’or.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *