INDEX

La surveillance des plages améliorée ?

Le 20 Avr. 2017

C’est le but du Collectif NSA, regroupant une soixantaine de nageurs sauveteurs d’Aquitaine, qui veut être une force de propositions

Rubriques :

Il y avait le Collectif métissé, mais celui que nous vous présentons aujourd’hui n’a rien à voir avec la musique. Il s’agit de bénévoles qui ont tous participé depuis des années à des degrés divers aux opérations de sauvetage sur nos plages et qui entendent s’engager davantage.


Comme nous vous l’avions annoncé l’an dernier, l’asso est née d’un constat : l’Etat a besoin de toutes ses troupes pour garantir la sécurité dans les villes, après tout nous sommes toujours en état d’urgence. D’où une coupe sombre dans les troupes des traditionnels CRS nageurs – sauveteurs…

Le collectif avait alors élaboré un rapport de 70 pages, ou plutôt une suite de propositions, remettant à plat le fonctionnement du sauvetage sur nos plages, impliquant positivement MNS, élus, surfeurs, pompiers, etc. Car la situation aujourd’hui n’est plus la même que dans les années soixante-dix, avec l’apparition de nouvelles pratiques sportives, paddle, kayak, jet, ainsi que de périodes de vacances davantage réparties sur l’année.


L’an dernier, le NSA avait présenté plusieurs solutions innovantes : à commencer par le matériel, qui est à repenser. Les sauveteurs doivent avoir à leur disposition des jets, des canots gonflables, des paddle, mais aussi des drones, des relais Internet et des Smartphones, permettant d’informer et de prévenir.

Quoique, selon le collectif, il faudrait prendre le problème bien en amont, en créant un pôle de formation au sauvetage, afin de propager les bonnes pratiques à tous les usagers de la mer, pêcheur, plaisanciers, plongeurs, surfeurs, baigneurs etc. ainsi qu’aux enfants, souvent peu conscient des dangers de l’Océan.


Cette formation, elle est sur le point de voir le jour. Car ce travail a permis d’obtenir la création d’un Pôle Innovation et Formation, sur Capbreton ; de finaliser le projet intitulé « Pays de sauveteurs ». Et de mettre précisément l’accent sur la formation, en liaison avec la Communauté de communes Maremne Adour Côte sud, destinée aux 8 – 18 ans.

Autre projet sur le point d’aboutir, la mise à disposition d’un module sur les aptitudes à devenir chef de poste, dans le cadre d’un Brevet professionnel (le BPJEPS) et en liaison avec le Creps de Bordeaux. Du bon boulot, ça !

Intéressé et envie de rejoindre le collectif ? Faites collectifnsa@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *