SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés - Mendy passe au vert

Le 17 Mar. 2017

A Bénesse-Maremne, le transporteur plante un arbre chaque fois qu’il transporte dix palettes. Soit 60.000 à ce jour. Et roule au gaz naturel liquéfié comprimé. Un précurseur

Si vous montez en voiture du Pays basque vers Bordeaux, vous n’avez bien sûr pas manqué de remarquer, sur la droite, cette impressionnante flotte de camions gris, siglée P. Mendy. Un groupe fondé en 1950, repris par TNT en 2000, et qui s’est vu décerner le titre de transporteur de l’année en 2008.


L’année suivante, l’entreprise signe la charte ADEME Camion gaz, consistant en une démarche volontaire de restriction des émissions de CO2 dans le transport routier. Et l’an dernier, elle s’est vue remettre le label Objectif CO2, faisant d’elle l’une des quatorze premières entreprises labellisées en France.


Autre expérimentation réussie, celle de la technologie du Gaz Naturel Liquéfié carburant, permettant une autonomie de 1.000 kilomètres pour les poids lourds, et offrant une véritable alternative au gazole. Le GNL est un carburant propre et économiquement viable, il n’émet aucune particule fine, réduit de 80 % les émissions d’oxydes d’azote et jusqu’à 25 % des émissions de CO2.

Ajoutons que les émissions sonores des moteurs (normes PIEK) sont divisées par deux, et qu’a été inaugurée il y a trois ans de la toute première station-service GNL de France, entièrement destinée aux poids lourds, à Castets. Bref, voici une entreprise qui place tout en haut de ses valeurs le respect de l’environnement.


La preuve, et cela ne se sait pas assez, voici une initiative qu’il serait bon de copier : chaque fois que l’un de ses camions transporte dix palettes, Mendy plante un arbre. Et mine de crayon, cela représente déjà 60.000 plantations, en fonction des maladies, tempêtes et autres incendies qui frappent nos massifs forestiers.

Le financement de l’opération se fait par le prélèvement d’un montant sur chaque palette remise par l’adhérent sur le réseau. Les sommes récoltées sont ensuite reversées aux pépinières, qui prennent en charge la replantation.

Les routiers sont sympas, affirmait Max Meynier il y a une quarantaine d’années. Rien de changé sous le soleil des Landes !

Informations sur les Transports Mendy – cliquez ici


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *