SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés - Jessica Levy et Leslie Mohorade

Le 19 Avr. 2017

Les deux basquaises ont inventé le « cotoiturage » et la colocation avec des familles monoparentales. L’idée « humaine » du siècle, assurément !

Non, il n’y a pas de faute de frappe. Pour une fois, nous ne parlons pas de covoiturage, mais bien de cotoiturage. Version chez toi ou chez moi ? Le cotoiturage, c’est la coloc’ version parents solos, étudiants, retraités, mais aussi jeunes actifs, agriculteurs, avec une famille monoparentale.


Et le site www.cotoiturage.fr, tout national qu’il soit, est bien à l’initiative de deux jeunes filles basques, Jessica Levy, passionnée d’Internet et de modèles collaboratifs, et Leslie Mohorade, qui a tiré tous les enseignements de sa thèse en science politique !

Leur slogan ? « In CoToiturage, we trust ». Et apparemment elles ne sont pas les seules à y croire, puisque leur campagne de financement participatif sur KissKissBankBank a réuni 182 généreux donateurs pour 10.31 euros récoltés en 60 jours (tous leurs noms sont cités sur Cotoiturage.fr, en guise de remerciement : la classe !


Le constat des deux jeunes battantes a été sans appel : aujourd’hui, en France, une famille sur cinq est monoparentale. Pas facile d’être seul ou seule pour élever un ou plusieurs enfants, entre le risque d’isolement, le logement trop petit, les coûts de garde élevés, la précarité face à l’emploi.

Avec la cohabitation, ou le « cotoiturage », mutualisation de certains frais, partage possible d’un logement plus grand, entraide et lien social, voici qu’un mouvement nouveau est né, fondé sur le « mieux vivre ensemble ».


Chez PresseLib’, on apprécie bigrement Frédéric Lopez, l’animateur de la fantastique émission « Rendez-vous en terre inconnue », et nous ne pouvons que lui laisser le mot subtil de la fin à propos de l’initiative de Jessica et Leslie : « J’adore quand les humains ne subissent pas leur sort. J’adore les gens qui rendent le monde plus beau. Bref, j’adore Jessica et Leslie qui ont imaginé cette idée qui peut changer la vie de milliers de familles. Je suis sûr que cette idée va faire le tour du monde. Je suis heureux de faire partie de la même espèce que vous, ça fait chaud au cœur. « En réparant l’époque » (dixit Alexandre Jardin) avec un tel sourire, vous êtes des modèles pour beaucoup d’entre nous. Bravo et merci encore. Affectueusement. »

Dis, Fredo, tes sûr de pas vouloir cotoiturer un tout petit peu avec nous ?


 


 

Un commentaire au sujet de cet article

  1. Bonjour,

    Si je peux me mettre, une personne d’origine basque ne se dit pas « basquais ou basquaise »…c’est un ou une basque tout simplement.

    Une amie BASQUE vous répondrait « c’est la piperade qui est basquaise ! »

    Merci.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *