INDEX

Créateurs et passionnés - Octime reprend Mapotempo

Le 26 Fév. 2017

Le groupe leader de la gestion du temps et des plannings se renforce avec la start-up paloise spécialiste de cartographie et d’optimisation des tournées

Tic-tac, tic-tac, est-il encore utile de vous présenter les béarnais d’Octime-Spec (150 salariés dont 65 en France), les spécialistes de la gestion du temps et des plannings qui n’en finissent pas de se développer ? Nous l’avons déjà largement présenté (voir notre dernier article).


Preuve supplémentaire, ils viennent de racheter la startup Mapotempo hébergée à la technopole Hélioparc de Pau, née en 2012, spécialiste des logiciels de cartographie et d’optimisation des tournées pour les services d’aide à la personne, les grossistes alimentaires ou les livreurs e-commerce.


Guillaume Berbinau, Octime

Pourquoi Octime s’intéresse de si près à Mapotempo ? Croyez bien que ce n’est pas une simple lubie, mais un constat simple. Le « géant » du temps, équipant plus de 8.000 sites français s’est déjà envolé – car le temps s’envole, c’est bien connu – en 2015, en rachetant le groupe Spec, les autres leaders, ceux qui géraient le temps en Espagne, Portugal et Amérique Latine.


Mais cette fois, Octime cherchait autre chose. Une amélioration qualitative de ses services. Quand les tournées étaient faites à la main, les logiciels Mapotempo (grâce aux 12 employés) optimisaient les plannings, en tenant compte à la fois des horaires, des secteurs géographiques, et des véhicules, par exemple. Une optimisation RH qui n’a pas échappé à Octime, se réjouissant de cette nouvelle corde à son arc déjà large.


De son côté, Mehdi Jabrane, le fondateur de Mapotempo, ne cache pas non plus sa satisfaction : « Faire partie d’un groupe mondial pesant près de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires renforcera notre crédibilité et pérennisera la relation que nous avons avec les grands comptes français et internationaux ». D’un point de vue « visibilité », vous noterez seulement que Mapotempo ajoutera à son nom une indication montrant son appartenance au groupe qui ne perd pas de temps.


Octime

Vrai qu’il y a mariage moins heureux que de s’allier à un groupe dont le chiffre d’affaires 2016 représentait une croissance de 15% avec 18 millions d’euros ! Une union en temps et en heure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *