SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés - Château de Cabidos 

Le 17 Mar. 2017

Robert Alday veut donner une nouvelle dimension à ses vins avec Jean-Claude Berrouet, le célèbre œnologue de Petrus, et Jean Brana

Le soleil est au rendez vous en ces derniers jours d’hiver dans ce coin de Toscane niché au nord du Béarn, la vue est dégagée sur les Pyrénées, tout est réuni pour se laisser aller à rêver dans une douce mélancolie… Mais au château de Cabidos, l’atmosphère est plutôt à l créativité pour bâtir l’avenir du domaine repris récemment par Robert Alday.


CHATEAU CABIDOS 5L’homme venu de la Côte Basque a toujours su, dans son parcours autant professionnel que personnel, allier la fidélité et la modernité, que résume bien le titre d’une célèbre émission de télévision « des Racines et des Ailes ».

Des racines bien ancrées dans un terroir, le pays basque pour l’immobilier et maintenant la terre béarnaise pour son vin du Château de Cabidos et des ailes pour aller toujours plus loin et plus haut dans la qualité et l’innovation.


CHATEAU CABIDOSEn reprenant Cabidos, il a très vite compris qu’il pourrait s’appuyer sur une équipe solide menée par le maître de chai  et directrice technique Méo Sakorn-Series et par l’œnologue Margaret « Mini » Constant.


j-c-berrouet-jean-brana
Jean Claude Berrouet et Jean Brana

Mais un regard extérieur et même deux ne pouvaient qu’apporter une nouvelle dimension au Château Cabidos.

Pour ce faire Robert Alday s’est appliqué la fameuse formule attribuée à Oscar Wilde « J’ai des goûts simples : je me contente du meilleur ». C’est pourquoi il a fait appel pour le développement de ses vins à Jean Claude Berrouet, l’œnologue qui a fait le Petrus durant 44 années, et à Jean Brana, celui qui a rendu les Basques fiers de leur vin, l’Irouleguy.


j-c-berrouet-robert-alday
Robert Alday et Jean Claude Berrouet

Robert Alday, Jean Claude Berrouet accompagné de son fils Jean François, Jean Brana, les deux dames du Château Méo Sakorn-Series et Mini ainsi que l’équipe commerciale ont commencé, bien entendu, par la dégustation de la gamme du Château de Cabidos.


lor-de-cabidos-100x400« Remarquable entrée de gamme ! » pour ce blanc sec de la Cuvée des Annesses, avec une pointe d’amertume agréable en fin de bouche. Sont notés entre autres des arômes de pamplemousse et de coing pour le Saint Clément doux, le vrai caractère du petit manseng pour la cuvée Gaston Phoebus.

Et en guise de bouquet final, un silence respectueux devant la rare vendange tardive 2011, l’Or de Cabidos.


Mais c’est à la table du déjeuner que vint la surprise du chef lorsque Jean Claude Berrouet demanda si on pouvait servir la cuvée de Cabidos rouge issue du cépage syrah. Il l’a déjà goûté, mais veut confirmation.

Du syrah à l’Ouest pourrait paraître anachronique à certains. Mais lui le sait, il a compris, la terre, l’orientation, la pente, les soins apportés à la vigne ne mentent pas… ce Syrah est étonnant de fruit et de complexité, intéressant et plein d’avenir pour Cabidos. Et Jean Claude Berrouet veut déjà le faire découvrir à quelques amis professionnels ou amateurs éclairés.


L’homme de l’art reviendra avec son immense expérience et son respect pour le raisin et les hommes et femmes qui le travaillent, Jean Brana en presque voisin sera présent régulièrement  dans les rangs de vigne et dans le chai au côté de Méo Sakorn-Series pour faire avec Robert Alday du Château de Cabidos le phare de ce nord Béarn à la douceur toscane.


Avec PresseLib’, vous pouvez profiter d’une offre spéciale sur 4 cuvées, avec une remise de 30% valable jusqu’au 9 avril – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *