SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés - Roland Mouret

Le 05 Mar. 2017

Un très célèbre Lourdais, star de la mode. De Victoria Beckham à Melania Trump, son talent fait fureur

RM a signé une robe « Belvedere »  au décolleté asymétrique très remarqué lors d’un débat télévisé Trump-Clinton, tandis que le Bordelais Olivier Rousteing  créait pour Melania un manteau camel à boutons dorés.


mouretChez les dames du clan Trump, qu’il s’agisse de la première dame, Melania (ex mannequin slovène) ou de fifille chérie, Ivana, savent-elles vraiment qu’elles font la part belle à des créateurs made in Sud-Ouest of France ? Les voilà qui se font remarquer dans des tenues signées Roland Mouret ou Olivier Rousteing.

Qui sont-ils ? Ouhla, va falloir vous abonner à Vogue en plus de Presselib’, mes amis ! Présentation rapide. Roland Mouret est né à Lourdes le 27 août 1961. Depuis, de l’eau a coulé sous le pont du gave, et c’est plutôt à Londres ou New York que RM, sa marque, s’est faite connaître. On se souviendra qu’en 2008, c’est un vêtement (Luna) porté par Victoria Beckham qui avait créé la tendance.


mouret-trump-2Cette fois, la robe portée par Melania Trump lors du débat Trump-Clinton aura davantage fait causer que certaines envolées politiques (peut-être vaut-il mieux, d’ailleurs !). Une robe « Belvedere » à 2.485 euros, vrai que ça sonne comme la reconnaissance pour ce fils d’un boucher de Pierrefitte-Nestalas !

Du coup, la boutique newyorkaise ne désemplit plus et toutes les « dames » américaines de vouloir « the same » décolleté asymétrique. Ivana Trump, celle dont le papounet prétend élégamment (comme d’hab) que si elle n’était pas sa fille, il l’aurait volontiers séduite, est également une fidèle cliente RM. On a pu la voir trôner dans une robe très verte, à seulement (!!!) 2.300 dollars, signée Roland Mouret.


olivierrousteingMais Melania (née Melanija Knavs) semble apprécier les créations made in Sud-Ouest, puisque c’est un autre créateur, de Bordeaux cette fois, qui signait le manteau camel à boutons dorés arboré par la Slovène au matin du vote fatidique, en la personne de Olivier Rousteing. 31 ans à peine, et déjà directeur artistique de la maison Balmain (depuis l’âge précoce de 25 ans).


rousteing-beyoncePas une surprise pour celui qui habille déjà le clan Kardashian, Beyonce ou Rihanna, pour faire dans le pipole… Une vraie révolution pour Balmain qui retrouve désormais les chemins certes de la mode, jamais quittés, mais ceux de la tendance et du glamour.

On était habitués aux discours de Michelle Obama. Changement de style, on scrutera désormais les tenues de Melania Trump. On ne joue plus dans la même catégorie, mais ça, on le savait déjà…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *