INDEX

Un Château des énigmes pour booster Laàs

Le 10 Fév. 2017

Le domaine, propriété du Conseil départemental, va s’enrichir d’un parc à jeux pour attirer 45.000 visiteurs par an

A l’initiative du Département, le Domaine du château de Laàs s’ouvre à une nouvelle aventure pour relancer ce site béarnais, en s’appuyant sur un partenariat avec un opérateur privé spécialisé dans les parcs à thème.


Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental, et Jacques Pédehontaà, vice-président du Comité départemental du tourisme et maire de Laàs, ont dévoilé le projet de développement de ce site au cœur du Béarn des Gaves.

Une bonne nouvelle pour l’avenir de ce patrimoine qui devrait ainsi exploiter tout son potentiel pour devenir un pôle touristique particulièrement attractif.


C’est la société Usson Finances, via sa filiale Castèth & Énigmes, basée à La Rochelle, qui a remporté l’appel d’offres avec une délégation de service public sur 10 ans. Philippe Lapouyade et Alexandre Tisné-Versailles, les patrons du groupe ont l’expérience de ce type de projet avec les créations en 1999 du Château d’Usson à Pons (Charente-Maritime), puis en 2014 du Château de Rocheux à Fréteval (Loir-et-Cher).


L’objectif du Domaine du Château de Laàs est d’atteindre 45.000 visiteurs par an (contre 12.000 actuellement), un cap largement dépassé par le Château d’Usson qui accueille 70.000 visiteurs payants par an, avec ce même concept du « Château des énigmes ». De plus, le site de Pons a des similitudes avec celui de Laàs, en zone rurale et loin des grandes agglomérations.


Castèth & Énigmes ayant fixé le point d’équilibre à 20.000 visiteurs, le Château de Laàs peut voir son avenir positivement. De quoi réjouir le Conseil départemental qui devait jusqu’ici faire face à un coût très lourd pour gérer ce patrimoine.

Pour atteindre leur objectif, les nouveaux opérateurs vont investir 800.000 euros sur le site et recruter pas moins de 16 personnes d’ici l’ouverture prévue en avril 2018. Bonne nouvelle !


A Laàs, le Château des énigmes se déclinera à travers l’univers de nos Mousquetaires et proposera un parcours de jeu, style jeu de piste, avec des bornes tactiles et des panneaux historiques.

Ces derniers seront signés par Nicolas Tabary, l’auteur des BD Iznogoud.


En attendant 2018, cinq cabanes vont être installées dans les arbres du parc. Elles pourront chacune accueillir 5 personnes dès le 1er juillet prochain. Il est également prévu un « Escape Castel » : un jeu d’immersion par équipe, made in Japan, qui consiste à s’évader d’une pièce, en moins d’une heure.

Avec l’ouverture du complexe golfique de Sus et le développement des Thermes de Salies de Béarn, l’offre touristique du Béarn des Gaves va pouvoir prendre une nouvelle dimension.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *