INDEX

Résonance(s) entre danse et voix à Pau

Le 17 Mar. 2017

Espaces Pluriels ouvre la 4e édition de ce grand moment chorégraphique avec des invités bien différents : Daniel Linehan, Bouchra Ouizguen et Lisbeth Gruwez

Rubriques :

Cette édition 2017 de Résonance(s) est cette fois consacrée à la relation entre danse et voix, considéré sous l’angle de l’éclectisme. La preuve, ont été invités cette année des pièces chorégraphiques de Daniel Linehan, de Bouchra Ouizguen et de Lisbeth Gruwez, auxquelles est associée une pièce théâtrale de Joris Lacoste.


Toutes vont mettre en jeu, avec leur singularité propre, une forme de dialogue entre sons, chants, textes, gestes et mouvements dansés. Le premier, Daniel Linehan, va interpréter un solo tourbillonnant dans une transe giratoire tout en lisant une lettre. Sa création « dbddbb » associe les qualités musicales de la poésie Dada à une chorégraphie rythmée par la marche. Tandis que du spectacle « Ha ! » de la chorégraphe marocaine Bouchra Ouizguen jaillissent des voix, des transes, des frappes des pieds et des mains, des prières hypnotiques.


Quant à Lisbeth Gruwez, en symbiose avec la bande-son du compositeur Maarten Van Cauwenberghe, elle livre un spectacle magnétique sur les impacts physiques de la peur. Enfin la pièce « Suite N° 2 » de Joris Lacoste, interprétée par cinq acteurs-performeurs, virtuoses du verbe à la gestuelle proche d’un chef d’orchestre, nous fait entendre la multiplicité des discours qui nous informent, nous transforment.


Vous êtes certainement intrigué, alors autant pointer un nez vers ces lieux hantés une fois de plus par le talent et la grâce : ce jeudi 16 mars place était donnée à Daniel Linehan sur « Not about Everything » ; on a retrouvé l’Américain le lendemain au Théâtre Saragosse sur son « dbddbb », tandis que le vendredi 24, toujours à Saragosse et à la même heure, Bouchra se lancera sur son « Ha ! ». Le lundi, même lieu, même heure, ce sera le tour de Lisbeth Gruwez.


Enfin le vendredi 31 (idem côté emplacement et horaire), Joris Lacoste montera en scène pour un spectacle « qui s’adresse aussi bien aux sémiologues qu’aux ados et qui relève autant d’un solide appareillage théorique que du bêtisier potache du web. » Nous, on aime. A vous de dire si vous partagez le même enthousiasme.

Informations sur le site d’Espaces Pluriels


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *