INDEX

Un Extraordinaire Voyage au Futuroscope

Le 10 Mar. 2017

Le parc de Poitiers a ouvert les portes d’une nouvelle attraction, unique en Europe et inspirée de Jules Verne…

Rubriques :

A l’occasion de ses 30 ans, le Futuroscope a investi dans une plateforme basculante à couper le souffle. Vous volerez comme un oiseau, à bord de cette incroyable machine. Un véritable tour du monde, aux frontières du réel et de l’imaginaire par groupes de 84 personnes.


Les pieds dans le vide, avec la sensation d’être plus légers que l’air : bref, vous découvrirez des sensations nouvelles et jusqu’ici inaccessibles, avec des effets de vent, de brume et d’odeurs

Le Futuroscope accueille les visiteurs à la manière d’une compagnie aérienne qui organise un embarquement. Bienvenue à bord du Sky Loop ! Après une rencontre avec l’équipage, une navette amène tout ce petit monde vers la porte d’embarquement.


Une fois installé sur la plateforme, vous basculerez à 90°. A la verticale, les pieds dans le vide, face à un écran incurvé de 600 m², vous planerez pendant quatre minutes dans un tour du monde mêlant images réelles et de synthèse. Effets embarqués… l’immersion est totale.


Cet étonnant vol s’accomplit vers six destinations. Le départ et l’arrivée se font au Futuroscope avec des passages par : l’Egypte et les pyramides de Gizeh ; l’Inde et les rives du Gange ; Dubaï et ses gratte-ciel ; l’Himalaya et ses sommets ; le parc national du Yellow Stone dans le Wyoming…

Des décors incroyables pour une aventure qui s’inspire totalement du tour du monde en quatre-vingt jours de Phileas Fogg, imaginé par Jules Verne.


Le parc de loisirs de Jaunay-Clan, aux portes de Poitiers, a investi 12,6 millions d’euros dans cet « Extraordinaire Voyage ». Il faut dire que cette attraction s’est donnée des moyens au top avec une plateforme de 110 tonnes, un écran incurvé, des images en très haute résolution projetées par 5 machines d’un flux de 30.000 lumens.


Le Futuroscope qui réalise plus de 100 millions de chiffre d’affaires compte passer rapidement le cap des 2 millions de visiteurs annuels. Avec un rythme de nouveautés impressionnant, le parc poitevin a brillamment repris on envol. Lancé sous la houlette de René Monory en 1987, le site a connu des passages à vide, mais a su parfaitement se renouveler ces dernières années pour battre tous les records.

Informations sur le site Internet du Futuroscope



 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *