INDEX

Les Délits d’humour se commettent jusqu’à samedi

Le 21 Avr. 2017

Au Parvis de Tarbes, avec le Mnozil Brass Band et Yannick Jaulin. Rions un bon coup, avant les Présidentielles !

Rubriques :

Comme le disait la mère Denis, c’est ben vrai, ça ! Qu’un peu d’humour en ce moment n’est pas superflu. Ces jours-ci, c’est François Morel qui au Parvis en administrait la preuve, et en chanson, siouplaît. Il est maintenant plus que temps de se ruer sur les deux spectacles encore offerts à votre plaisir, en fanfare et en finesse.


Vendredi, la scène appartenait aux Monty Python des cuivres, j’ai nommé le Mnozil Brass Band, formé de trois trompettes, trois trombones et un tuba, un ensemble viennois connu dans le monde entier qui explore sans complexe, avec humour et virtuosité, un répertoire allant de la variété germanophone à l’opéra, en passant par la musique de film et les standards de la pop internationale. Après 23 ans et près de 2.000 concerts au compteur, le septuor autrichien est toujours capable de jouer dans toutes les positions imaginables.


Credit : Delalande SIPA/1101121921

Samedi, même lieu, même heure, place à Yannick Jaulin qui nous invite à un voyage humoristique au pays des saintes écritures, avec « Comment vider la mer avec une cuiller », en compagnie de la violoniste Morgane Houdemont et du dramaturge Matthieu Roy. Avec son bagout, le voici qui égrène un chapelet d’histoires saintes et de contes mythologiques, incarnant tour à tour des personnages bibliques tels que Moïse, Adam et Eve (en pleine scène de ménage) ou Dalila se crêpant le chignon avec Samson.

Ainsi dotés d’une bonne dose d’humour, il ne vous restera plus qu’à aller votre ce dimanche. Une épreuve bien moins rigolote !

Informations sur le site du Parvis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *