INDEX

Dans les coulisses du rugby

Le 17 Avr. 2017

Alors que la Pro D2 faisait la trêve pascale, Pau et Bayonne ont pris très cher sur le terrain de gros bras du Top 14

Rubriques :

La Section, en se faisant corriger sévèrement au Stade Français, voit s’éloigner l’espoir de qualification pour les barrages en tombant à la 10e place. De son côté l’Aviron, déjà relégué en Pro D2, n’a pas su limiter la casse à Montpellier.


 

Stade Français-Pau (51-16) : une correction qui fait mal au crâne

La Section Paloise, cette fois-ci, n’a pas eu l’occasion de profiter d’un relâchement de ses adversaires. Largement dominés d’entrée, les Béarnais ont pris la marée avec 7 essais à la clé. Seul Moa, par un exploit personnel, a pu sauver l’honneur palois. Rien à dire, tant l’écart était grand entre les deux formations.

Lors de cette fin de saison régulière, on mesure la difficulté de ce Top 14 avec des grosses écuries qui retrouvent un niveau supérieur – le leur – à l’approche des phases finales. Ce qui met en lumière la performance de La Rochelle qui s’est hissé au sommet de la hiérarchie, avec patience et humilité.


Les Béarnais, avec cette 4e défaite d’affilée, perdent leur place dans le Top 6 et voient s’éloigner les rêves de barrages, même si rien n’est joué avec 7 équipes en 4 points dans la course aux 5e et 6e places qualificatives. Pour Pau, il faudra évidemment battre Brive au Hameau dans 15 jours (29 avril), puis réaliser un exploit à Toulon (6 mai) pour espérer une qualification. Pas évident, mais les joueurs veulent encore y croire.

Inversement, le Stade Français retrouve des couleurs avec une fin de saison excitante. Les Rose vont jouer une demi-finale de Challenge européen, dimanche face à Bath, puis tenteront de garder leur 6e place qualificative en Top 14, avec encore 3 matches à jouer.


 

Montpellier-Bayonne (61-22) : nouvelle punition

L’Aviron Bayonnais est largement concentré sur la préparation de la saison prochaine en Pro D2, et il semble que la venue de Pierre Berbizier se précise, même si rien n’est fait.

En attendant, les Basques doivent terminer la saison sans lâcher complètement au risque de se faire encore plus mal au crâne.


L’armada héraultaise a été sans pitié avec 9 essais marqués à une équipe de Bayonne rajeunie, avec la présence dans le groupe de nombreux Jiff et espoirs. Malgré une réaction après la pause, les Ciel & Blanc accumulent les scores fleuves, ce qui n’est jamais bon pour le moral.

Il faudra essayer de finir la saison sur une bonne note à Jean-Dauger face à Grenoble, avant de terminer à Toulouse.


24e journée du Top 14

Stade Français-Pau (51-16), Toulon-Castres (23-14), Brive-Bordeaux (19-22), Grenoble-Clermont (18-59), Lyon-La Rochelle (29-25), Montpellier-Bayonne (61-22), Toulouse-Racing (8-10)


Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : La Rochelle (80), Clermont (70)
  • Qualification pour les barrages : Montpellier (66, 1 match en moins), Toulon (61), Racing (57, 1 match en moins), Stade Français (54, 1 match en moins)
  • Milieu de tableau : Lyon (54), Castres (53, 1 match en moins), Bordeaux (53), Pau (53), Brive (53), Toulouse (48)
  • Relégation : Grenoble (33), Bayonne (26)

Matches en retard du Top 14

Mercredi 19 avril : Castres-Stade Français.

Samedi 22 avril : Montpellier-Racing


25e journée du Top 14

Samedi 29 avril : Castres-Toulouse (14h45, Canal+ Sport) ; Pau-Brive, Bayonne-Grenoble, Lyon-Clermont (18h30, Rugby+) ; Bordeaux-Toulon (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 30 avril : La Rochelle-Montpellier (12h30, Canal+ Sport), Stade Français-Racing (17h, Canal+).


26e et dernière journée du Top 14

Samedi 6 mai (21h) : Toulon-Pau, Toulouse-Bayonne, Brive-Castres, Clermont-La Rochelle, Grenoble-Lyon, Montpellier-Stade Français, Racing-Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *