INDEX

Innovation - Immersive Lab lance l’Ecole TANu

Le 08 Mar. 2017

Sans salle de classe, en une demi-heure et 90 questions, elle permet d’évaluer les compétences numériques de chacun en entreprise

Rubriques :

Ne le dites pas trop fort, mais Immersive Lab est l’une des pépites d’Oloron-Sainte-Marie. Une entreprise qu’on s’attend plutôt à trouver du côté de la Silicon Valley que dans notre Piémont. Une agence numérique et sacrément créative qui vient de fêter ses dix ans avec une innovation : l’école TANu, permettant d’évaluer et de combler les déficiences numériques en entreprise. On explique.


Immersive Lab intervient ainsi sur tous les domaines du numérique et du design graphique : stratégie, création de site Internet, réalité virtuelle, application mobile, web marketing, inbound marketing, web design, identité visuelle, édition, patin couffin. Le tout ayant pour but de bâtir pour les entreprises une stratégie digitale globale, un dispositif web, une digitalisation des lieux de vente et des produits.


Mais tout cela était un peu théorique pour des esprits peu formés aux nouvelles techniques. Aussi l’équipe vient-elle de mettre au point un nouvel outil, dénommé TANu (Test universel de culture numérique), qui permet en une petite demi-heure de tester les connaissances des candidats que les chefs d’entreprise veulent recruter. Car même aujourd’hui, on entend trop souvent des phrases comme « Internet, non, je ne connais pas trop », ou « c’est trop compliqué, je laisse ça aux spécialistes… »


C’est pour permettre de réaliser une véritable évaluation de leurs connaissances (ainsi que de celles des collaborateurs habituels de la boîte) qu’a été conçu cet outil. Car en entreprise désormais, on se doit de maîtriser ses propres armes numériques, tout comme celles des clients. Le TANu permet, en 90 questions, de mesurer le niveau de connaissance et d’agilité numérique de chacun. Et si, entre deux candidats égaux par ailleurs, l’un réalise 7,8 au TANu et l’autre 52, va-t-on hésiter longtemps ?


Cher, tout cela ? Même pas. Plusieurs packs existent, allant de 5 à 10 euros par crédit, c’est-à-dire en fonction du nombre de questionnaires. Et ça marche, la preuve, le Greta Sud Aquitaine, qui gère la formation continue de l’Education nationale, va utiliser le TANu pour mieux affiner la  sélection de 200 de ses candidats. L’objectif de David Castéra, le big boss de la société oloronaise, est que 10.000 entreprises se servent dans les temps à venir son outil. Elles sont déjà 400. Plus qu’un effort, et c’est bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *