INDEX

La section équestre du 1er RHP au Haras

Le 13 Mar. 2017

Le site historique de Tarbes, repris par la Ville, accueille les chevaux et les poneys de la brigade équestre

Rubriques :

En octobre dernier, nous avions salué l’arrivée des premiers canassons de la brigade équestre du 1er RHP, avec trente chevaux et poneys, deux instructeurs, quatre cavaliers de manèges et quatre-vingt-dix cavaliers. Depuis, les choses se sont accélérées ; la preuve, l’inauguration qui vient d’avoir lieu.


Il faisait presque nuit quand la cérémonie a pris fin. Et concernant des hommes appelés sans doute un jour à monter au combat, elle a pris d’emblée un caractère solennel et émouvant. Par les propos tenus, rappelant les missions du corps « dont plus de 50% des effectifs sont en posture opérationnelle, les autres s’entraînant pour être prêts à toute éventualité. » Et l’occasion au passage de saluer l’implication du maire Gérard Trémège, qui s’est vu remettre une cravache de maître de manège, en remerciement.


Preuve que l’événement était d’importance, avaient fait le déplacement le général de division Bréthous, commandant la base de défense Pau-Bayonne-Tarbes, et le général de brigade d’Andoque, commandant les écoles de cavalerie de Saumur. Ainsi que la préfète des Hautes-Pyrénées, Béatrice Lagarde, qui a salué l’équitation, « école qui forge le caractère et développe l’audace. »


Après quoi a eu lieu, présidée par le colonel Rondet, la cérémonie, le coupage de ruban, , ainsi que la pose des plaques inaugurales de la SEM et de l’escadron Foch. Et chacun a pu apprécier la devise du régiment : « Le 1er hussard se doit d’être le meilleur des cavaliers puisque parachutiste, et le meilleur des parachutistes puisque cavalier. » Rien à ajouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *