INDEX

BSP – La positive attitude, ça vous parle ?

Le 07 Mar. 2017

En ces temps agités – et je reste modéré ! -, oser parler de ce qui va bien est une gageure dans laquelle peu de communicants s’engagent…

Rubriques :

Chaque jour, PressLib’ met en avant les atouts de notre territoire, la dynamique et l’enthousiasme de ses acteurs. Bref, sa positive attitude m’a motivé pour rejoindre ses « plumes ».


Dites-moi : elle est pas belle notre région ? Il n’y fait pas bon vivre ? Entre mer et montagne, au pays des champions de labels en tout genre et de la gastronomie à renommée mondiale… Cerise sur le gâteau, la cuisine à base de canard vaut tout les régimes du monde !

Je sais, vous allez me dire : les canards, la grippe aviaire… Mon expérience m’autorise à croire, et même à être certain, que le mal sera vaincu. En leur temps, nos vaches avaient connu de ces maladies contagieuses : tuberculose, brucellose ou encore fièvre aphteuse. Tout a été guéri et sans abattage total. Vaccination et mesures d’hygiène sont venues à bout de ces épizooties.

Quoi ? la vache folle ! Ah oui, elle a été traitée comme les canards. J’entends dire que ça n’avait peut-être pas été la meilleure idée que cet abattage systématique. Bon, je ne suis pas compétent en la matière… Je m’égare un peu, revenons à nos moutons.


Les superbes sites de nos Pyrénées et de la côte atlantique, le charme des coteaux de Gascogne et du Pays basque sont un précieux gisement pour notre économie du tourisme.

La gastronomie, les produits fermiers en plein développement, nos crus viticoles, dont la renommée n’est plus à f aire ! Que des raisons d’y croire et que de filons à exploiter.

Pour l’optimisme, je rajoute la présence de ces grandes entreprises de taille mondiale et toute la sous-traitance qu’elles entraînent dans leur sillage.

Elle est pas belle la vie, vue sous cet angle ? Je sais, j’entends, on peut voir le verre à moitié vide… mais pourquoi pas aussi à moitié plein !

Je ne vous promets pas un billet chaque semaine, mais selon l’actualité et… mon humeur.

A bientôt

JPM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *