Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Festival Equestria à Tarbes

Le 29 Avr. 2014

20 ans, Claude Brasseur, la fête et la création font un magnifique programme !

Rubriques :

Le festival Equestria a 20 ans, déjà ! Mais quel beau cadeau pouvaient-il bien imaginer pour cette édition anniversaire du 29 juillet au 3 août, pas vrai ? Et d’ailleurs, allait-il faire beau pour la « Nuit de la Création », événement incontournable d’Equestria ?

Amis visiteurs de la France entière, qui craignaient de voir le spectacle annulé, et tous ces kilomètres parcourus inutilement pour venir à Tarbes, seront ravis d’apprendre que, ça y est, qu’il pleuve ou qu’il vente, peu importe, Equestria aura désormais son chapiteau. Et la garantie de pouvoir assurer le spectacle même quand le temps n’est pas idyllique.

Une première bonne nouvelle. Mais ce n’est pas tout…

PL EQUESTRIA BRASSEURLe parrain du festival sera, cette année, Claude Brasseur, dont l’amour des équidés n’est plus à démontrer, même si on le connaît davantage pour ses performances en rallye automobile. On se souvient qu’en 2012, il a tourné « Ma bonne étoile », consacré à l’amour du cheval en compagnie de Christophe Lambert. En tout cas, cette année, il honorera de sa présence Equestria. Autre bonne nouvelle…

Et reprenons sa célèbre phrase dans « Camping », « cerise sur le pompon » (merci Claude, on la garde celle-là !), c’est Benjamin Aillaud qui créera le spectacle original de ces 20 ans, uniquement visible à Tarbes. Le même qui avait déjà enchanté le festival de sa création pleine de poésie, l’an dernier. Un « grand » du spectacle équestre, assurément.

En plus des animations habituelles, il faudra cette année saluer « l’Equestrienne », une toute nouvelle promenade équestre dans la ville, sur le caminadour, et le jardin Massey.

Pour le programme intégral et acheter vos places, rendez-vous sur www.festivalequestria.com

On en hennit de bonheur à l’avance !

Benjamin Aillaud au Qasr Al Hosn Festival (Abu Dhabi)

Crédit photo Richard Palette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *