INDEX

Coup de cœur - On dira tous « Oui, Handi ! »

Le 06 Mar. 2018

Le 24 mars à Bayonne, des étudiants feront l’événement avec des grandes figures du sport. Vous pouvez les aider en leur apportant votre contribution…

Rubriques :

Les Rita Mitsouko ne s’offusqueront pas que leur hit Andy, dis-moi oui ait été transformé en « Dis-moi oui, Handi ! » Car c’est pour la bonne cause que des étudiants de Staps, à Bayonne s’en sont inspirés, afin de mettre en valeur les performances sportives des handicapés.


Ils sont six, étudiants en master et licence de l’IUP Sport et Management de Bayonne, qui pour la cinquième année consécutive vont organiser un tournoi de handibasket et de rugby fauteuil. Avec comme objectif principal de faire la promotion de l’handisport lors d’une journée la plus festive possible, dénommée donc « Dis-moi oui, Handi ! »

L’événement aura lieu le samedi 24 mars prochain, à partir de 13h30 (entrée gratuite) salle Lauga à Bayonne.


Pour l’occasion, de grands noms seront présents : Thomas Lièvremont, Damien Traille, Patrice Lagisquet, Sylvain Marconnet, Jean-Michel Aguirre, Pepito Elhorga, Federico Aramburu, Shaun Hegarty, Philippe Bernat-Salles, Jérôme Thion et Céline Ferrer, entre autres.

Et pour cette cinquième édition, on accueillera (à 21h) le All Star Game, qui oppose les meilleurs joueurs de rugby à 13 fauteuils évoluant en France, et pour certains d’entre eux, champions du Monde 2017. Les top joueurs de l’Est affronteront ceux de l’Ouest pour ce match ultime. Vous aurez même la possibilité de vous essayer au rugby et au basket fauteuil au cours de match, afin de constater tout le courage et la force mentale autant que physique dont disposent les participants.


Bien que le projet repose sur le bénévolat, il existe des frais incontournables, et pour les combler, nos étudiants se sont adressés à la plateforme KissKissBankBank, demandant seulement 700 euros. 800 ont été récoltés. Mais vous pouvez leur apporter votre « plus » directement.

Donc, s’il vous reste trois sous, vous savez ce qui vous reste à faire. Il s’agit d’une belle cause ! Petite précision : les bénéfices, si bénéfices il y a, seront entièrement reversés à l’asso Euskal Herria (le basket handi) et à Rugby Aingirak. Milesker, les gars !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *