INDEX

A Tarbes, le plaisir des Pics d’Or

Le 19 Mai. 2017

C’est parti pour la 19ème édition, avec sur scène 20 jeunes talents et peut-être quelques vedettes de demain…

Rubriques :

Une fois de plus, c’est au Théâtre (à l’italienne) des Nouveautés que va se dérouler, dès ce vendredi, l’édition 2017 de ce festival atypique, qui entend aider et soutenir les auteurs, compositeurs et interprètes de textes en français.


Et rien qu’en français. Ce qui, au moment où Amir, notre représentant de l’an dernier au concours de l’Eurovision a chanté la moitié de son texte en anglais, est méritoire.

Au programme cette année, 20 jeunes talents encore inconnus, sur les 200 qui se sont présentés. Ils s’appellent Corps Météore, Dani Terreur, Fafapunk, For The Hackers, Fred Alera, l’Arthur, Louis Arlette ou Marjolaine Piémont. Dit comme cela, ça n’évoque rien, aussi nous vous invitons à filer sur le site des Pics pour écouter leurs textes et leurs mélodies, ainsi que ceux que nous ne citons pas faute de place.


Le ou la gagnante empochera un Pic d’Or, d’un montant de 3.000 euros (le second, Pic d’Argent 1.500), tandis qu’un Prix du texte sera alloué, d’un montant de 800 euros, en même temps qu’un Prix de la musique de la même somme.

Pour les juger, car après tout il s’agit d’un concours, un jury haut de gamme, qui sait ce que c’est qu’une chanson : à commencer par son président, le compositeur Arnold Turboust, qui a travaillé avec Daho et Sylvie Vartan. À ses côtés Marie Aumoine, la directrice du festival Chantons sous les pins, Thierry Lecamp, ex Nostalgie, ou Olivier Bas, ex juré de la Nouvelle Star, pour les plus médiatiques.


Au fait, que sont devenus les anciens gagnants ? Grâce au coup de boost des Pics, et grâce à leur talent, bien sûr, ils font carrière. Tels Radio Elvis (Pic d’Or 2014) qui a sorti son premier album et a obtenu une pré-sélection aux Victoires de la Musique 2016 dans la catégorie Révélation scène ; ou Scotch & Sofa (2013) qui a assuré les premières parties de Zaz et de Bernard Lavilliers. Sans oublier Manu Galure, Pic d’Or en 2005 avec son groupe les Petits d’Hommes, qui est parvenu en finale de la Nouvelle Star.

Moins médiatiques que The Voice, X Factor ou autre Star Académie, les Pics tarbais constituent un rassemblement unique d’auteurs et d’interprètes qui ne se contentent pas de reprendre servilement les mélodies de Rihanna et autres Obispo. Cela donne un spectacle créatif, frais et inédit, comme il en existe peu en France.


Convaincu ? Dans ce cas, rendez-vous ce vendredi 19 à 20h30 pour la demi-finale qui sera suivie d’un concert de Caruso et samedi pour la finale, payante celle-là, 5 euros, qui accueillera également Barbara Weldens (prix du public au Pic d’Or de l’an dernier). Un joli moment à vivre. On s’y retrouve ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *