INDEX

Un repas d’anthologie avec les Toqués d’Oc

Le 15 Avr. 2018

A Lourdes, 9 chefs des Hautes-Pyrénées vont se mettre en 4 pour servir des plats qui marqueront les esprits. Inscrivez-vous dès maintenant…

Rubriques :

Pour réserver, vous avez intérêt à vous y prendre dès maintenant, parce que le repas concocté à Lourdes le dimanche 29 avril a des chances de rester longtemps dans les mémoires. Qu’on en juge !


Un mot sur la circonstance, tout d’abord : nous nous trouvons aux Toqués d’Oc, une manifestation gastronomique ayant pour vocation de faire découvrir le patrimoine culinaire de notre région, ainsi que ses meilleurs chefs, à 300 convives.

La date donc : le 29 avril dès 11h30. Le lieu : l’Espace Robert Hossein, de Lourdes. Le prix des agapes : 36 euros, pour 1 entrée, 1 poisson, 1 viande, 1 dessert, 2 verres de vin + 1 café. Le détail du menu reste encore secret.


Manuel Godet

Et les chefs officiant : Laurence Dalat, de La Ferme St Ferréol à Chis ; Eric Duvignau, chef cuisinier aux Jardins et Saveurs (traiteur) ; Manuel Godet et Sérénic Demanet, du restaurant L’Empreinte, à Tarbes ; Pascal Liberati et Romain Chablais, de L’Ambroisie, à Tarbes ; Hiromi Mine et Kobayashi Hideyuki, du restaurant L’Arpège, également à Tarbes. Et enfin Xavier Spadiliero, du restaurant Le Réverbère, à Vic-en-Bigorre. Et tous sous le parrainage amical de Daniel Labarrère.


Depuis mai dernier, Lourdes est la septième ville recevant les Toqués d’Oc, après Nîmes, Albi, Auch, Rodez, Toulouse et Montpellier. Chacune a mis en avant ses spécificités, ses spécialités. Au tour maintenant du 65 de relever le défi, un département où l’on mange épatamment et pourtant peu récompensé par les guides nationaux, à commencer par Bibendum.

Pourtant, les talents sont là – et seront là le 29 avril – et les spécialités culinaires abondent. Des exemples ? Le porc noir de Bigorre, l’alicuit de canard, l’épaule d’agneau sautée aux haricots tarbais, le bœuf gascon, le canard mulard, et bien sûr le cassoulet. Rien que d’énoncer tout cela, on en a l’eau à la bouche…

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *