INDEX

A Auch, le rendez-vous des Toqués d’Oc

Le 22 Mai. 2017

Ils allumeront leurs fourneaux, avec à la baguette quatre chefs gersois et un toulousain. Un grand moment de gastronomie à vivre et à savourer !

Rubriques :

On s’y prend à l’avance, mais l’événement vaut la peine qu’on coche la date sur son agenda. Le 2 juillet (ce sera un dimanche), les Toqués d’Oc s’installeront à Auch, à la Maison de Gascogne. Et vu la magnificence de l’événement, et la succulence des mets, on est prié de jeûner un peu la veille, de réserver, et de s’y précipiter !


Quelques mots de présentation, pour les rares qui ne les connaissent pas. Les Toqués d’Oc ont pour vocation de faire découvrir le patrimoine culinaire de notre région, ainsi que ses meilleurs chefs. C’est ainsi qu’ils s’installent au gré de leur humeur dans des villes sachant apprécier leur savoir-faire, Toulouse, Albi, Nîmes, Agen, et donc Auch prochainement, ou presque.


Revenons au repas, gastronomique, du 2 juillet : il sera cuisiné par quatre chefs gersois et un toulousain. Olivier Andrieu, de « La table d’Olivier », Bernard Bach, du « Puits Saint-Jacques » (2 étoiles au Michelin), Vincent Cassasus, de « L’Hôtel de Paris », Franck Renimel de « En Marge » (et non En marche), 1 étoile au Michelin, et Eric Sampietro, de « La table des Cordeliers », 1 étoile lui aussi.


Au menu : une entrée, un poisson, une viande, un dessert, un café + deux verres de vin, pour la modique somme de 36 euros. Et comme nous sommes tout plein d’attention pour nos lecteurs, nous leur facilitons la vie, en donnant ci-dessous le formulaire d’inscription. Parce qu’il est évident que les places vont s’arracher ! Donc, avec tout le respect qui vous est dû, grouillez-vous !


Malheureusement, toute l’équipe de Presse Lib’ sera ce jour-là à Tahiti, sur le catamaran de l’entreprise, entourée de créatures de rêves et ne pourra vous accompagner dans ces agapes qui vont faire date, mais sera en pensée avec vous, au son du tamouré et des vagues du Pacifique. On compte néanmoins sur vous pour nous raconter (et si vous avez un dessert en rab…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *