Nouvelle rubrique

Rubrique ici et ensemble du crédit agricole pyrenees gascogne

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Au Pays Basque, l’Orchestre symphonique étend son aire de jeu

Le 05 Nov. 2018

Après un changement de nom, la formation veut se rapprocher des 158 communes du territoire. Avec notamment le brillant Victorien Vanoosten à la baguette…

L’Orchestre régional Bayonne-Côte basque, récemment devenu « Orchestre symphonique du Pays basque / Iparraldeko Orkestra », vient de lancer une saison qui s’annonce plus riche en événements.


Victorien Vanoosten

Par ce changement de nom annoncé au printemps, l’OSPB souhaitait rendre compte d’une ouverture au Pays basque intérieur et aux 158 communes qui en composent aujourd’hui l’agglomération. Une ouverture qui conduira cette saison l’orchestre à se produire une vingtaine de fois, non pas seulement sur la Côte basque mais aussi à Ustaritz, Mauléon, Saint-Pée, Cambo, Saint-Palais et Hasparren. Son programme s’inscrira plus que jamais dans le cadre d’un projet centré sur la médiation culturelle, auquel ses « avant-concerts » devraient servir de points d’orgue.


Ces « temps de rencontres et d’échanges », gratuits et animés par Julie Charles, professeur de culture musicale au Conservatoire du Pays basque, permettront au grand public d’aller à la découverte des œuvres, des compositeurs et des artistes mis à l’honneur par l’orchestre.

Le dispositif de médiation, démarche qui vise en trois mots à « diffuser, transmettre et partager », inclut en outre rencontres avec les artistes, séances pédagogiques ciblées, prestations sur mesure à destination des groupes ou encore ouverture des portes lors de répétitions (via l’association des Amis de l’OSPB). L’objectif de ces initiatives multiples est d’atteindre un public de 10 000 spectateurs de tous âges.


Un programme alléchant…

À côté de cette démarche, l’OSPB poursuivra cette année encore sa louable politique de soutien aux jeunes artistes, à travers ses récompenses (Prix de l’OSPB et Prix des Amis de l’OSPB) et l’accueil/tutorat de jeunes musiciens du PESMD Bordeaux Aquitaine, du Conservatoire du Pays basque et du pôle Musikene de Saint-Sébastien.

Concernant le programme de la saison 2018-2019, il continue de mêler habilement les éléments forts de l’identité locale à la grande Europe et au monde, ce dont a déjà témoigné le concert d’ouverture du 28 septembre dernier, où l’on a aussi bien joué l’inévitable Concerto en sol de Ravel que le poème des Steppes d’Asie centrale de Borodine et la 5ème symphonie (en mi mineur, op. 64) de Tchaïkovski. Et ce dont témoigneront également, les 18 novembre et 9 décembre, des lectures d’extraits de la riche correspondance de Mozart, pour l’occasion mises en musique et… en basque.


Les spectacles de Transe en danse se tiendront les 15 (20h30) et 16 (17h) décembre à Bayonne (Auditorium Henri Grenet). Bernstein, Gershwin et Marquez seront au programme de la troisième édition des concerts du nouvel an (les 5 et 6 janvier 2019, salle Lauga à Bayonne), toujours sous la direction du pianiste et chef d’orchestre Victorien Vanoosten, qui travaille avec l’orchestre depuis début 2017.

En 2019, on pourra enfin écouter Saint-Saëns et Huillet pour les carnavals, Britten, Haendel et Purcell pour une suite de trois concerts « So British ! », avant de se remettre à l’heure ibérique début mai (De Falla, Albeniz, la Rapsodie espagnole de Ravel…). On en salive d’avance.

Toutes les informations sur la saison – cliquez ici

Photos : site de l’OSPB – Mathieu Prat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *