INDEX

Balle orange – L’Elan Béarnais s’offre une Belle

Le 26 Mai. 2019

Après un match aller difficile, les Palois ont su venir à bout d’un gros Nanterre. Chapeau ! Ils sont allés chercher une revanche avec un mental remarquable…

Rubriques :

Les playoffs offrent des matches d’un sacré niveau et l’Elan Béarnais peut être fier d’avoir été chercher un succès (76–64) qui le relance dans la course aux demi-finales. Tout est possible mardi.


Même si le Palais des Sports n’était pas plein, dimanche soir oblige, les supporters ont su créer l’ambiance pour porter leur équipe vers la victoire. En franchissant la barre des 100.000 spectateurs dans la saison, l’Elan Béarnais confirme qu’il a bien le premier public de France.

Après avoir dominé la première mi-temps, grâce à une défense de fer (seulement 26 points encaissés et 16 points d’avance), marquée par la hargne de Léo Cavalière, les Palois ont été sérieusement chahutés au retour des vestiaires par de redoutables Franciliens. Ils ont même été dépassés au score au début du 4e quart-temps.

 


Alors que d’autres équipes auraient craqué, l’Elan a été chercher les ressources nécessaires pour reprendre la main et dominer largement le money-time pour le plus grand plaisir du Palais des Sports. Donta Smith fut le détonateur de ce final de feu, retrouvant son inspiration et son adresse au bon moment, au diapason avec CJ Harris et Vitalis Chikoko (MVP).

Les marqueurs : Smith (18), Chikoko (16), Cavalière (11), McConnell (9), Keller (8), Diawara et Harris (6), Pinero (2)

 


Certains avaient un peu trop vite enterré les Béarnais, c’était sans compter sur la capacité des hommes de Laurent Vila à aller chercher l’exploit par le mental et par les tripes. L’Elan n’est décidément pas un club comme les autres.

Rendez-vous mardi soir à partir de 20h45 pour la Belle (en direct sur RMC Sport 2).

.


.

.


Dans l’autre rencontre de la soirée, Limoges a été éliminé par Monaco. Battu 93-73 à l’aller, il a de nouveau subi la loi de la Roca Team, à Beaublanc (62-90).

Dans les autres quarts, Villeurbanne l’a emporté difficilement sur Le Mans (73-67), tandis que Dijon a largement dominé Strasbourg (94-63). Matches retour ce lundi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *