INDEX

Jazz in Marciac – Une belle succession de talents

Le 30 Juil. 2019

Avec sur scène : Fred Pallem, The Rosenberg Family, Thomas Dutronc, Kokoroko, Jamie Cullum, Nicolas Gardel & Rémi Panossian, Melody Gardot

Rubriques :

Jusqu’au 15 août, Marciac va continuer une programmation remarquable avec des concerts exceptionnels à l’Astrada et sous le chapiteau. Tandis que l’ambiance off fait vibrer la petite cité gersoise.


Au menu, ce mercredi 31 juillet…

21h – Leïla Martial Baa Box, Warm Canto. Loin de singer la tradition du jazz vocal, elle invente son propre langage et l‘envoie percuter un jazz ouvert aux musiques les plus modernes – L’Astrada

22h30 – Fred Pallem. Le Sacre du Tympan s’inscrit dans la tradition des grands orchestres à la Spike Jones. On est toujours étonné devant tant de fantaisie et de créativité – L’Astrada

 


21h – The Rosenberg Family Project. Dans la famille Rosenberg, tous sont taillés pour de grands rounds improvisés dans lesquels ils s’adonnent à leurs courses-poursuites avec tant d’élégance – Chapiteau

23h – Thomas Dutronc et les esprits manouches. Il fait de chaque concert une fête : un échange musical et d’amitié qu’il maîtrise avec élégance et humour – Chapiteau

.


 


Jeudi 1er août

21h – Kokoroko. La formation londonienne de la trompettiste Sheila Maurice-Grey déploie toute sa créativité dans une allégorie jazz aux résonances africaines – Chapiteau

23h – Jamie Cullum. Remarquable showman qui s’inscrit dans la tradition du jazz sans dédaigner pour autant des incursions dans d’autres formes musicales comme la pop – Chapiteau

.



Vendredi 2 août

17h – « Confidences in Marciac ». La Fabrique des Petites Utopies nous conte la formidable histoire de Marciac, depuis ses origines médiévales jusqu’à la création de Jazz In Marciac. Arènes

21h – Nicolas Gardel & Rémi Panossian, « The Mirror ». Face-à-face : le trompettiste et le pianiste dialoguent dans une formation minimaliste, ne tolérant pas les faux semblants. Chapiteau

23h – Melody Gardot. Qu’elle revisite un standard, une pépite brésilienne ou ses compositions, la diva se faufile entre les styles avec une grâce et une aisance déconcertante. Chapiteau

.


 


Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *