INDEX

Ovalie – En direct de Pau et Bayonne

Le 26 Mai. 2019

L’Aviron Bayonnais, champion de France de Pro D2, signe son retour dans l’élite du rugby français – La Section a clôturé sa saison à Paris – Castres éliminé…

Rubriques :

Ce dimanche, la finale de Pro D2 a été remportée par Bayonne face à Brive. Ambiance de folie et grande fête au stade du Hameau et sur les bords de la Nive. Samedi, Pau avait terminé sa saison en s’inclinant sur la pelouse du Stade Français. Les barrages du Top 14 opposeront le Racing à La Rochelle, et Lyon à Montpellier.


Bayonne-Brive (21-19) : l’exploit majuscule

C’est fait ! L’Aviron Bayonnais a remporté la finale de Pro D2 et retrouvera le Top 14 la saison prochaine. Dans un match au couteau, il a saisi la victoire à la sirène grâce à une pénalité de Bustos Moyano encouragé par des « Argentina » scandés par le public.

Dans un stade du Hameau à guichets fermés, les Basque ont décroché le Graal à force de volonté et de courage. Après une demi-finale d’enfer, ils ont su aller au bout face à des Brivistes pourtant favoris.

 


C’est la liesse au Hameau comme à Bayonne, avec les choeurs basques et des déferlantes Ciel & Blanc qui célèbrent comme il se doit le retour de leur club dans l’élite du rugby français. On retrouvera à nouveau deux équipes du 64 dans le Top 14, Bayonne et Pau.

Après une fête qui s’annonce géante, les Basques entreront dans une course contre la montre pour compléter leur recrutement afin de faire bonne figure la saison prochaine. Il faudra également faire grimper le budget de 11 à 17 millions d’euros, dans un premier temps. Sachant qu’aujourd’hui, à part Agen, les autres équipes se situeront au-delà de 25 millions d’euros ; certains dépasseront même 40 millions d’euros.


Du coup, le projet « Jean-Dauger etxea » porté par le club devrait être accéléré. Il s’agit de moderniser le stade Jean-Dauger et de l’agrandir avec la construction d’une nouvelle tribune pour fermer le stade.

Il comprend de nombreux aménagements dont des espaces de restauration et des bureaux pour les services administratifs. Mais aussi des surfaces destinées à la location pour différentes activités, ou encore une partie hôtellerie pour les jeunes du centre de formation.


Stade Français-Pau (31-17) : final pour l’honneur

Les deux équipes ont terminé leur saison au terme d’un match logiquement dominé par les Parisiens. Mais la Section Paloise a bien résisté en marquant 3 essais par sa jeune classe : Lestremau (22e), Le Bail (46e) et Fournier (71e).

Même si cette rencontre sans enjeu est anecdotique, elle a permis aux Béarnais de montrer la qualité de son réservoir, avec quelques talents prometteurs pour l’avenir. Elle a aussi réalisé une deuxième période prometteuse.


Les joueurs sont en vacances et reprendront l’entraînement dès le 1er juillet. Il leur faudra recharger les accus pendant ce break, car la préparation estivale s’annonce particulièrement chargée.

De leur côté, les Parisiens ont fêté comme il se doit le 100ème essai de Julien Arias


26e et dernière journée du Top 14

Final à suspens. La qualification pour les barrages a réservé une grosse surprise avec la défaite de Castres sur son terrain qui élimine le champion en titre. La Rochelle est revenu in-extremis dans le Top 6 avec une victoire fleuve, tandis que Montpellier à confirmé son incroyable remontée en allant gagner à Clermont.

Stade Français-Pau (31-17), Agen-Racing (3-35), Castres-Toulon (16-25), Clermont-Montpellier (27-28), Grenoble-Lyon (23-24), La Rochelle-Bordeaux (81-12), Toulouse-Perpignan (47-7)


Le classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Toulouse (94), Clermont (83)
  • Qualification pour les barrages : Lyon (78), Racing (74), La Rochelle (71), Montpellier (70)
  • Milieu de tableau : Castres (69), Stade Français (64), Bordeaux (57), Toulon (57), Pau (43), Agen (38)
  • Barrage de relégation : Grenoble (29)
  • Relégation en Pro D2 : Perpignan (12)

 


Les phases finales

Barrages : Racing-La Rochelle, vendredi 31 mai à 21h ; Lyon-Montpellier, samedi 1er juin à 17h

Demi-finales à Bordeaux : Toulouse contre le vainqueur de Racing-La Rochelle, samedi 8 juin à 21h ; Clermont contre le vainqueur de Lyon-Montpellier, dimanche 9 juin à 16h30.

Finale au Stade de France, samedi 15 juin à 21h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *