Cofim
L’information en Béarn du 09/10/2019
Partenariat Presselib en partenariat avec
Partenariat Presselib

Entreprise Adaptée - APF 64 sous le feu des projecteurs

Basée à Sauvagnon, elle accueille la ministre du Travail pour la signature d’une convention importante avec Airbus et SII à l’occasion du lancement de l’Inclusive Tour à Pau…

Comme PresseLib’ en parle depuis le début de semaine, cet événement de dimension nationale se déroule ce jeudi, au Palais Beaumont, en présence de nombreuses personnalités et de plus de 300 chefs d’entreprise.


Pilotée par l’Union nationale des entreprises adaptées (UNAE), présidée par le Landais Cyril Gayssot, patron du Groupe FMS à Saint-Geours-de-Maremne, ce rendez-vous donnera le coup d’envoi d’un sacré défi : doubler le nombre d’emplois de personnes en situation de handicap, d’ici 2022. Soit 40.000 postes à créer partout en France.


Muriel Pénicaud commencera donc sa journée en Béarn par la visite d’APF 64 et la signature d’une convention pour favoriser l’emploi des travailleurs handicapés. Ce contrat passé entre Airbus, SII et l’entreprise locale de l’ex-Association des Paralysés de France (devenue France Handicap) vise à former 3 promotions successives de 20 techniciens supérieurs du numérique.

Avec ses 70 salariés, plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires et ses certifications ISO 9001 et ISO 26000, l’entreprise adaptée de l’APF des Pyrénées Atlantiques est un agent économique à part entière. Elle compte 5 domaines de compétences dans les domaines de la sous-traitance tertiaire et des services, ainsi que quelques spécialités qui la rendent assez unique.


« Nous sommes la seule entreprise adaptée capable de réaliser des travaux de traduction, ce que nous faisons pour des acteurs de l’aéronautique mais aussi du luxe, comme Hermès ou L’Oréal. Nous avons toute une équipe de traducteurs d’origines galloise, canadienne, française ou encore sénégalaise, tous diplômés », explique son directeur Mohamed Ouahab.

APF Entreprise 64 a également développé, au fil du temps, une forte expertise dans le domaine de la documentation technique. Elle réalise, par exemple, des notices de réparation moteur pour Safran et des documents en lien avec le logiciel Catia (conception assistée tridimensionnelle interactive appliquée) développé par Dassault Aviation. « Nos salariés peuvent aussi opérer sur site chez nos clients, pour de l’accueil, des achats, du courrier, de la documentation technique ou du traitement de notes de frais », précise Mohamed Ouahab.


Une convention avec Airbus et SII pour l’inclusion…

Cette activité de mise à disposition du personnel s’inscrit d’ailleurs très bien dans la logique « inclusive » de la récente réforme des entreprises adaptées (entrée en vigueur depuis au début de l’année), dont le premier objectif est de favoriser l’embauche de travailleurs handicapés au sein des entreprises dites « ordinaires », via notamment le dispositif des « CDD Tremplin ».

Là-dessus, l’entreprise adaptée de Sauvagnon joue pleinement son rôle de relais, avec déjà 32 recrutements opérés en 2019 : « Au niveau national, pour un objectif global d’embauche de 40.000 travailleurs handicapés d’ici 2022, l’APF s’est engagée à en recruter 1.000. Nous en embaucheront une centaine, ici », poursuit Mohamed Ouahab.


Dans le même temps, ce dispositif d’inclusion générera un important turnover pour l’entreprise adaptée, qui peut néanmoins compter sur le soutien de structures comme Pôle Emploi, Cap Emploi ou l’Agefiph. « C’est une nouvelle organisation pour nous, mais nous avons la chance d’être appuyés matériellement et financièrement par nos partenaires et dans le cadre de la réforme », conclut le directeur de l’entreprise, qui assure aussi des prestations de nettoyage, de conciergerie, de transport, de logistique et de conditionnement.

Et ce n’est pas tout, puisque ce jeudi matin, toujours dans l’esprit de ladite réforme et en parallèle du lancement de l’Inclusive Tour, une convention d’un nouveau genre sera signée en présence de Muriel Pénicaud, ministre du travail, entre Airbus, SII (intégrateur et prestataire de services numériques) et l’entreprise adaptée de Sauvagnon.


Le but ? Former 3 promotions annuelles de 20 personnes au métier de technicien supérieur du numérique, le tout en vue de leur intégration dans des entreprises classiques.

Pas de doute : les entreprises adaptées sont en train de passer à la vitesse supérieure. Et le choix d’une visite ministérielle à Sauvagnon était le moyen idéal d’en faire la démonstration…

Pour mieux connaître l’entreprise adaptée, allez vite sur apf-entreprises.fr

Pour en savoir davantage sur l’Inclusive Tour, c’est ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *