INDEX

Ovalie : de la Pro D2 aux 6 Nations

Le 10 Fév. 2019

Triple Crunch, triple bouillon pour les Bleus, les Bleues et les Bleuets – Bayonne en mode bonifié face à Carcassonne. – Biarritz laisse échapper l’exploit sur le fil à Nevers. – Mont-de-Marsan a subi la loi des Oyomen dans leur antre…

Les Coqs ont été atomisés par des Anglais qui évoluaient dans une catégorie supérieure. Même punition pour les Féminines et les Moins de 20 ans. Au total, les 3 équipes françaises ont encaissé la bagatelle de 116 points ! Vendredi, l’Aviron a fait exploser les Audois après la pause et a consolidé sa place de dauphin. Le BOPB méritait la victoire chez le leader, mais rate le coche sur la fin. Jeudi, le Stade Montois s’était fait submerger en première mi-temps et n’avait pu que limiter la casse chez l’un des favoris de la Pro D2. 


Bayonne-Carcassonne (46-10) : une deuxième période de feu

L’Aviron Bayonnais a su profiter de ce match à Jean-Dauger pour s’installer solidement sur la deuxième marche du podium et creuser l’écart avec le 5e, Mont-de-Marsan, qui se retrouve à 12 points. Prochain rendez-vous à Bourg-en-Bresse, vendredi prochain.

Accrochés en première période (12-10), les Basques ont passé la vitesse supérieure et retrouvé leur efficacité après la pause avec un très brillant 32 à 0. Au total, ils ont franchi 6 fois la ligne avec Sean Robinson (11e, 69e, 75e), Torsten Van Jaarsveld (20e), Benjamin Collet (79e) et Pieter-Jan van Lill (81e) décrochant un nouveau bonus offensif.

A noter la blessure de Filimo Taofifenua, sorti en cours de match en raison d’une entorse du genou.


Nevers-Biarritz (20-16) : si près de l’exploit

Dommage ! Le Biarritz Olympique Pays Basque avait l’exploit au bout des doigts sur le terrain du leader. Il doit se contenter d’un bonus défensif : frustrant ! Les Basques ont montré qu’ils avaient les moyens de battre tout le monde, mais il manque encore le petit « plus » qui fait la différence. Prochain rendez-vous : la réception d’Angoulême, vendredi prochain.

Jusqu’au bout, le BO a fait trembler le public du Pré Fleuri. Le tournant du match a été le carton jaune (bêtement) subi par Sione Anga’aelangi à 10 minutes de la fin alors que les Basques étaient passés devant au score. En infériorité numérique, ils n’ont pu éviter le dernier coup de rein de Nevers, avec un ballon porté qui est allé à dame.

Surpris par un essai du redoutable Josaia Raisuqe sur une pénalité rapidement jouée à la main, les Biarrots ont mis la main sur le match, restant au contact (10-6 à la pause). Grâce à un essai de Knight (68e) sur une passe de Maxime Lucu, le BO a pris les commandes avant de se laisser coiffer dans les dernière minutes.


Oyonnax-Mont-de-Marsan (34-14) : balayés avant la pause

Le Stade Montois n’a réussi à rivaliser avec les Oyomen dans leur antre qu’en 2e période alors que la partie était déjà jouée. Il faudra oublier cette lourde défaite pour préparer au mieux la réception d’Aurillac qui retrouve son meilleur niveau.

Visiblement la première défaite de la saison à domicile contre Provence Rugby n’est pas encore digérée. Les Landais doivent arriver à surmonter le doute qui leur a fait subir un correction avant la pause : 22-0 pur Oyonnax à la mi-temps. Heureusement au retour des vestiaires, les homme de Christophe Laussucq ont montré un autre visage.

Deux essais de Laousse Azpiazu (60e) et David (78e) ont rendu l’addition moins lourde. Mais, cette huitième défaite de suite à l’extérieur éloigne les Montois du podium et peut menacer leur présence dans le Top 6.


20e journée de Pro D2

Bayonne-Carcassonne (46-10), Nevers-Biarritz (20-16), Oyonnax-Mont-de-Marsan (34-14), Angoulême-Bourg (41-15), Brive-Massy (37-13), Colomiers-Vannes (25-3), Provence-Montauban (51-6), Aurillac-Béziers (19-3)


Le classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi finales : Nevers (64), Bayonne (61)
  • Qualification pour les barrages : Oyonnax (61), Brive (57), Mont-de-Marsan (49), Béziers (49)
  • Milieu de tableau : Provence Rugby (46), Angoulême (45), Vannes (45), Biarritz (44), Carcassonne (42), Aurillac (42), Montauban (40),  Bourg-en-Bresse (38)
  • Relégation en Fédérale : Colomiers (35), Massy (21)

21e journée de Pro D2

Jeudi 14 février : Carcassonne-Nevers (21h, Canal+ Sport)

Vendredi 15 février : Biarritz-Angoulême, Mont-de-Marsan-Aurillac, Bourg-Bayonne, Béziers-Colomiers, Massy-Provence (20h, Eurosport player) ; Vannes-Oyonnax (20h30, Eurosport 2)

Dimanche 17 février : Montauban-Brive (14h15, Eurosport 2)

 


Angleterre-France (44-8) : pas dans la même catégorie !

Les Bleus n’ont pas existé face à un XV de la Rose surpuissant et sûr de la qualité de son jeu. D’entrée, ils ont pris un essai en contre et ensuite la déferlante a fait très très mal. Le match était joué à la mi-temps (30-8) et les Anglais se sont contentés de gérer ensuite rajoutant quand même un pénible 14-0 en deuxième période.

Un match qui se passe de commentaires tellement le gouffre était énorme entre les deux formations. Le XV de la Rose avait donné le ton en allant battre l’Irlande chez elle avec le bonus offensif. Il a confirmé. Quant aux Coqs, pris de vitesse et constamment sous pression, ils ne pouvaient pas exister si ce n’est par quelques fulgurances comme celles d’Antoine Dupont.


Les Bleus vont devoir soigner la migraine avant de recevoir l’Ecosse dans 15 jours. Défaite interdite pour éviter l’humiliation.

Les autres résultats : Ecosse-Irlande (13-22), Italie-Pays de Galles (15-26)

Le programme des Français : France-Ecosse, samedi 23 février à 15h15 ; Irlande-France, dimanche 10 mars à 16h ; Italie-France, samedi 16 mars à 13h30


Le programme des Français

  • France-Ecosse, samedi 23 février à 15h15
  • Irlande-France, dimanche 10 mars à 16h
  • Italie-France, samedi 16 mars à 13h30,

 


Les Moins de 20 ans et les Féminines ont craqué

Très mauvais week-end Outre-Manche pour les équipes françaises. Les Bleuets, champions du monde en titre, ont été débordés par leurs homologues anglais (31-19). Ils ont notamment sombré en mêlée et fait trop de fautes pour perturber la domination adverse.

 


On attendait beaucoup des Bleues qui avaient pulvérisé les Galloises en ouverture du Tournoi. Elles aussi ont sombré encaissant une lourde défaite (41-26).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *