INDEX

Action Cœur de Ville pour Tarbes et Lourdes

Le 10 Oct. 2018

Bonne nouvelle, les cités bigourdanes vont pouvoir prochainement mettre en œuvre leur programme d’amélioration et de redynamisation de leurs territoires…

Rubriques :

« L’union fait la force » assure le dicton. Et c’est bien ce qui ressort de la candidature jumelée entre Tarbes et Lourdes qui ont répondu ensemble et main dans la main à l’appel à projet « Action Cœur de Ville », lancé en mars dernier par le Ministère de la Cohésion des Territoires auprès des villes moyennes.


Leur projet, retenu parmi ceux de 222 villes en France dont 20 en Occitanie, s’est donc concrétisé le 28 septembre dernier au siège de la CATLP lors de la signature de la convention cadre pluriannuelle.

Autour de la table avaient pris place les maires de Tarbes et de Lourdes, Gérard Trémège et Josette Bourdeu, Patrick Vignes, 1er vice-président de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées (CATLP) et la préfète des Hautes-Pyrénées, Béatrice Lagarde, ainsi que les nombreux partenaires du projet.


Concrètement, ce contrat va permettre de débloquer des financements de l’Etat (1,7 milliard d’euros au plan national), avec intervention de l’Etablissement Public Foncier Occitanie (EPF), de la Caisse des Dépôts, de l’Action Logement, et du Département (CCI, Chambre de métiers…).

Il représente donc une manne financière considérable, tout en réunissant divers acteurs régionaux dans tous les domaines, sous autorité de l’Etat. Ce dernier veillera à la cohérence globale des actions et de leur mise en place dans des délais impartis. Le chef de projet, recruté par la CATLP, aura quant à lui un rôle central.


Sur le terrain, la concrétisation se présentera sous forme de redynamisation du centre-ville de Tarbes en matière de logement, de commerces et d’accessibilité. A Lourdes, il s’agira d’améliorer le cadre de vie (aménagement des espaces publics, rénovation de l’habitat, modernisation du patrimoine communal), de redynamiser le commerce, de moderniser les sites touristiques et de renforcer accessibilité et mobilité entre centre-ville et quartiers.


Bien sûr, lorsqu’un cœur de ville est en pleine forme, l’ensemble du bassin de vie et sa composante rurale en récolte les fruits. Avec 5 milliards d’euros prévus au plan national sur cinq ans, les maires des deux localités ne peuvent donc que se féliciter d’avoir œuvré ensemble dans un projet de développement et de solidarité territoriale, qui se révélera positif pour l’ensemble du département.

Informations sur le site de Tarbes

 

Photos : Ville de Tarbes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *