INDEX

Ovalie, la Pro D2 et le Top 14 dans le money time

Le 17 Mai. 2019

Ce samedi, la Section Paloise veut faire plaisir à son public pour le dernier match au Hameau, tandis que l’Aviron Bayonnais compte se qualifier pour la finale de Pro D2…

Rubriques :

Bayonne joue une demi-finale à Oyonnax qui pourrait lui offrir une opportunité de retour en Top 14. De son côté, Pau accueille Grenoble et veut livrer une solide prestation pour se projeter positivement vers la saison prochaine.


Pau-Grenoble : un final au Hameau pour préparer l’avenir

Samedi 18 mai à 15h (Rugby+) 

La Section Paloise est quasiment assurée de son maintien en Top 14. En effet, il faudrait deux victoires bonifiées de Grenoble (à Pau et contre Lyon), pour revenir à la hauteur des Béarnais, à condition que la Section ne marque aucun point.

Pour ce dernier match de la saison au Hameau, les Palois veulent faire honneur à leur maillot et à leur public en montrant un visage conquérant. C’est aussi essentiel pour préparer l’avenir en retrouvant un mental fort et toute la sérénité nécessaire.


Cette rencontre sera aussi l’occasion de saluer ceux qui quittent le club, comme Steffon Armitage (remplaçant) et Thomas Domingo qui raccroche les crampons mais restera dans le staff. A noter les retours de Pourailly (après une très longue blessure), de Stanley et d’Erbani.

Le XV de départ : Malié – Pourailly, Stanley, Vatubua, Lestremau – (o) Slade, (m) Daubagna – Gunther, Butler, Puech – Delannoy, Pesenti – Adriaanse, Lespiaucq (cap), Domingo.

Les remplaçants : Bouchet, Calles, Erbani, Armitage, Le Bail, Hastoy, Nicot, Hamadache.

 


De son côté, Grenoble a décidé de faire très largement tourné son effectif pour se concentrer, dès maintenant, sur le barrage de relégation. On verra évoluer un Béarnais à l’ouverture : Franck Pourteau originaire de la Vallée d’Ossau.

Le XV de départ : Cordin – Dupont, Uberti, Tupuola, Rhule – (o) Pourteau, (m) Valençot – Alexandre, Ancely (cap), Blanc Mappaz – Geraci, Uys – Kubriashvili, Casey, Dardet.

Les remplaçants : Fourcade, Van Rensburg, Fifita, Godener, Capuozzo, Glénat, Kilioni, Aulika.

 


25e et avant-dernière journée du Top 14

On connaît déjà les deux qualifiés d’office pour les demi-finales à Bordeaux (8 et 9 juin) : Toulouse et Clermont. Pour la descente, ce sera Perpignan tandis que Grenoble a toutes les chances de jouer le barrage de relégation.

Le suspens reste entier concernant la qualification pour les barrages (de la 3e à la 6e place). 7 équipes se battent pour 4 places : Lyon, La Rochelle, Castres, Racing, Montpellier, Stade Français et Bordeaux ; sachant que l’UBB est légèrement décrochée.

Samedi 18 mai : Pau-Grenoble, Agen-Castres, Perpignan-Racing (15h, Rugby+) ; Lyon-La Rochelle (21h, Canal+)

Dimanche 19 mai : Montpellier-Stade Français (12h30, Canal+ Sport) ; Bordeaux-Toulouse (16h50, Canal+) ; Toulon-Clermont (21h, Canal+).

 


Le classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Toulouse (85), Clermont (81)
  • Qualification pour les barrages : Lyon (70), La Rochelle (66), Castres (65), Racing (64)
  • Milieu de tableau : Montpellier (61), Stade Français (60), Bordeaux (57), Toulon (48), Pau (38), Agen (38)
  • Barrage de relégation : Grenoble (28)
  • Relégation en Pro D2 : Perpignan (12)

 


26e et dernière journée du Top 14

Samedi 25 mai à 16h30 (Canal+ et Rugby+) : Stade Français-Pau, Agen-Racing, Castres-Toulon, Clermont-Montpellier, Grenoble-Lyon, La Rochelle-Bordeaux, Toulouse-Perpignan

 


 

Oyonnax-Bayonne : un billet à décrocher pour la finale

Samedi 18 mai à 18h30 (Eurosport 2 et Canal+ Sport)

Après sa victoire sur une solide équipe de Nevers, l’Aviron Bayonnais se rend chez les Oyomen avec une hyper motivation. Un succès dans cette demi-finale lui permettrait de disputer la finale de la Pro D2 à Pau le dimanche 26 mai (14h) contre le vainqueur de Brive-Vannes. On imagine déjà l’ambiance au stade du Hameau…

La qualification pour la finale rapprocherait Bayonne du retour en Top 14. En effet, le vainqueur montera directement en Top 14, tandis que le perdant jouera un barrage de montée à domicile contre (très vraisemblablement) Grenoble.

L’Aviron compte toujours sur l’alliance entre des joueurs expérimentés et la jeune classe. Pas moins de 7 joueurs de moins de 23 ans font partie du groupe : Tisseron (23 ans), Luc (21 ans), Duhau (21 ans), Ordas (21 ans), Tedder (23 ans), Héguy (20 ans), Boniface (20 ans).


Le staff n’a procédé qu’à 2 changements dans le XV de départ : Tisseron revient à l’arrière et Luc glisse sur le banc ; Muscarditz (blessé) et remplacé par Boniface. Sur le bans, on note les retours de Bustos Moyano et Boniface.

Le XV de départ : Tisseron – Latunipulu, Robinson, Barthélémy, Duhau – (o) Ordas, (m) Rouet – Battut (cap), Taofifenua, Héguy – Jaulhac, Van Lill- Taufa, Van Jaarsveld, Iguiniz

Les remplaçants : Delonca, Boniface, Boutaty, Beattie, Luc, Tedder, Bustos Moyano, Mousset


Oyonnax comptera particulièrement sur sa charnière Gondrand-Botica.

Le XV de départ : Etienne – Codjo, Millet, Hansell, Pune, Callandret; (o) Botica, (m) Gondrand – Zegueur, Grice, Taieb – Ursache (cap), Leindekar – Mirtskhulava, Macdonald, Tui

Les remplaçants : Tison, Dumas, Njewel, Battye, Hall, Inman, Michel, Laclayat

Un écran géant est prévu à la salle Lauga (ouverture à partir de 18h30) à Bayonne. Attention, les places sont limitées à 2000 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *