INDEX

Bocal Local se déguste à Brassempouy

Le 02 Nov. 2018

En Chalosse, deux Hollandais proposent des verrines, contenant tous les trésors culinaires locaux à emporter ou à consommer sur place. Découverte…

Nancy et Iwan, nés à un bon millier de kilomètres de Brassempouy, en pays batave, sont tombés amoureux des spécialités gastronomiques landaises qu’ils cuisinent à leur manière.


On a désormais deux motifs pour faire le déplacement en direction de Brassempouy, cette petite commune landaise de 300 habitants. Le premier concerne bien sûr la fameuse Dame, dite « à la capuche », datant du Paléolithique supérieur, constituant l’une des plus anciennes représentations réalistes de visage humain.

Le second, plus prosaïque, a trait à une offre culinaire appelée à connaître son petit succès : des verrines, contenant tous les trésors culinaires locaux, tels pâté chalossais, rillettes magret canard fumé, boudin aux pommes, parmentier de canard, etc. Le tout réuni sous l’enseigne Bocal Local.


Une initiative due à un enfant du pays ? Même pas, puisque ce sont deux Hollandais, Nancy et Iwan Van Es, qui se sont mis à l’ouvrage. Installés tout d’abord au village, puis à Saint-Cricq, ils y gèrent un hôtel, La Petite Couronne, ainsi qu’un restaurant, l’Auberge du Laurier.

D’où l’idée de transposer leurs recettes cuisinées par des producteurs locaux, sous forme de verrines, en verre donc, et de les mettre à disposition des gourmands. Et ça marche, carrément bien, puisqu’en six mois, ils en ont déjà vendu 9.000, en majorité consommés sur place.


La formule, proposée désormais aux Thermes de Préchacq-les-Bains, est appelée à se propager bien ailleurs que dans les Landes, du côté de la Côte touristique ou vers Bordeaux.

Au fait, c’est-t’y cher ? Même pas : comptez 5 euros pour une entrée et 8 pour le plat. Comme quoi la Hollande n’est pas que « l’autre pays du fromage » et que certains Hollandais savent être aussi gourmets que les Landais…

Informations sur la page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *