Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Feuilleton de l’été – Enfin le Tibet

Le 10 Juil. 2018

Chaque jour, Laya et PresseLib’ vous invitent au voyage au cœur de ce pays au pouvoir magnétique, avec des escales en Chine, au Népal et à Dubaï…

Pendant des siècles, le mystérieux règne bouddhiste du Tibet, enfermé par les plus hautes montagnes du monde, a attiré l’imagination des occidentaux. Pourquoi a-t-il toujours autant fasciné ? Qu’a-t-il de si spécial ?


La Cité interdite

Le Tibet présente toutes les caractéristiques des terres merveilleuses décrites dans les contes. Ainsi l’expliquait donc Alexandra David-Néel, qui dédia sa vie au rêve du Tibet, et fut, en 1924, la première femme occidentale à entrer dans Lhassa.

Elle écrivit aussi : « Comment expliquer le pouvoir magnétique du Tibet ? Aucune description ne peut refléter la sereine majesté, la grandeur, le sortilège enchanteur des paysages tibétains. »

 


Trailer 1 

 

 


Tibet – Temple de femmes

Mais ce ne sera pas tout, nous ferons littéralement, ensemble, le tour du monde. Ce reportage débutera à Pékin (après avoir volé, au départ du Mexique, vers Vancouver), et nous entraînera en Chine.

Puis au Tibet, évidemment, mais pas n’importe quel Tibet de carte postale censurée. Ici, grâce à la présence du philosophe, tibétologue et orientaliste Eduardo Herrera, mon maître de bouddhisme tibétain, directeur du Centre Himalaya de Mexico, nous entrerons là où aucun occidental ne peut pénétrer aujourd’hui.

Enfin, nous partirons vers la légendaire Katmandou au Népal, et terminerons à Dubaï et Abu Dhabi pour visiter le nouveau Louvre (architecte Jean Nouvel), et faire une immersion dans le désert.

 


Plus de 350 kilomètres parcourus à pied, l’équivalent de 350 étages d’immeubles grimpés (escaliers), plus de 300.000 pas, neuf avions, deux téléphériques, un toboggan géant, deux bateaux, un train-balle, un yak, un chameau, quatre pays, voici le bilan fort concentré d’un mois d’aventures exceptionnelles.

Un écart de climat de -10 au pied de l’Everest à +45 à Dubaï. Un écart d’altitude de 5.560 m pour le glacier Karola au Tibet et le niveau de la mer à Dubaï, dix jours plus tard. Un saut dans le temps, il y a 500 ans pour le Tibet, et dans le futur pour Abu Dhabi et Dubaï.

La rencontre de grands maîtres actuels du bouddhisme tibétain, des enseignements secrets, des temples, des monastères, des spectacles traditionnels de danse et de chants qui feront pâlir d’envie les scénaristes de Broadway, le camp-base de l’Everest et un logement en yourte mongole, le musée du Louvre d’Abu Dhabi, du dune-bashing à Dubaï, des mésaventures, des émotions…


Trailer 2 

 


Les aventures de Laya au TibetBref, un voyage de contrastes, pour le corps et l’esprit, une épopée incroyable, voici ce que je vous propose pour votre été sur PresseLib. Embarquement immédiat…

Un dicton tibétain affirme qu’il vaut mieux « vivre 25 jours comme un tigre, qu’un millénaire comme un mouton ». J’ai eu la chance de vivre trente jours comme une tigresse. J’en reviens crevée mais comblée.

Vous me suivez ?

Laya Croves, Karma Tsewang Lhamo
Ce voyage est dédié à mon papa, Roger Hatchondo.
Juillet 2018

 


Diaporama 1


Diaporama 2

 

3 commentaires au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *