Nouvelle rubrique

Rubrique ici et ensemble du crédit agricole pyrenees gascogne

Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Section Paloise Béarn Pyrénées

Le 21 Mai. 2014

Un club qui attire par la qualité de son projet sportif et humain

Après Abdellatif Boutaty hier, Damien Traille et Martin Prat ont signé ce matin. Les Vert et Blanc poursuivent leur marche en avant en combinant enthousiasme et professionnalisme.

La Section Paloise peaufine la composition de son groupe 2014/2015 avec comme fil directeur un savant assemblage d’expérience et de jeunesse.

Une nouvelle illustration de cette démarche s’est affichée ce matin avec la signature de Damien Traille et Martin Prat. Tout un symbole !

Ce qu’il faut savoir…

PL SECTION 2Après Jean Bouillhou l’an dernier, c’est donc le très capé Damien Traille qui va apporter son expérience au club qui l’a vu exploser au plus haut niveau, il  y a 10 ans exactement.

Pour la Section Paloise, c’est le signe que son projet séduit et que le challenge que le club propose est en mesure d’attirer des joueurs très expérimentés, pourtant largement sollicités par les meilleurs clubs du Top 14.

Qui aurait osé imaginer, il y a seulement 2 ans, que ces deux figures emblématiques du rugby français puissent un jour revenir jouer à Pau, en refusant les propositions de Toulouse et de Toulon ? C’est bien le signe que la Section Paloise a franchi un pas considérable ces dernières saisons donnant une belle solidité à ce club, au-delà des aléas sportifs.

La défaite de dimanche dernier n’a pas entamé l’ambition de rejoindre l’élite, bien au contraire. En continuant à grandir à tous les niveaux, la Section Paloise se donne encore plus de chance de pérenniser sa présence dans l’élite, le jour où elle retrouvera le Top 14.

PL SECTION SIGNATUREParfois critiquée pour laisser filer ses jeunes talents, la Section a réussi à inverser la tendance.

Et aujourd’hui, ce club formateur est même en capacité de prêter des joueurs et de les faire revenir grâce à des défis de haut niveau.

C’est le cas de Martin Prat, issu du Centre de formation palois, qui sort d’une saison complète avec Auch et revient avec dans son bagage de très grosses qualités de relanceur et de buteur.

 

Section05Aux supporters de relever le défi !

Et au fait… tous ceux qui étaient à La Rochelle dimanche ont pu mesurer à quel point la balle était aussi dans le camp des supporters.

Avec le double d’abonnés, avec une fréquentation nettement supérieur, avec un enthousiasme exceptionnel pour porter son équipe… le public des Maritimes tient un rôle fondamental.

Alors que le staff et les partenaires font le nécessaire pour toujours progresser, pour toujours se remettre en question, il reste aux supporters béarnais et pyrénéens d’en faire de même et de se lancer, eux aussi un défi très ambitieux : avoir le même nombre d’abonnés que La Rochelle.

Donc, objectif 8.000 !

Chiche !

.

PL TRAILLE 23 questions à…

Damien Traille

.

Dans quel état d’esprit faites-vous ce retour à Pau ?

Je suis très motivé par le challenge Section Paloise. Ce n’est pas un secret, j’ai eu des propositions de Toulon que j’ai écartées alors que financièrement elles pesaient davantage.

Je reviens pour retrouver un esprit de famille. Je sais tout ce que je dois à ce club.

Je me retrouve dans une position un peu particulière. Après toutes ces années à Biarritz où j’accueillais les nouveaux, me voici dans la position du « petit nouveau ».

Le courant est très bien passé avec Bernard Pontneau et avec David Aucagne, qui est un ami. J’ai beaucoup de fierté à me retrouver à Pau.

.

PL TRAILLE 3Quel est votre challenge ?

Je veux m’intégrer au groupe le plus rapidement possible et mettre mon expérience à profit pour former une équipe très compétitive et intégrer très vite le haut du tableau.

Cette Pro D2, je l’ai plus suivie l’an dernier à la télévision que le Top 14. On va être confronté à de grands clubs, comme Biarritz ou Perpignan qui veulent retrouver rapidement l’élite.

La compétition va être très rude.

 

PL TRAILLE 5Que pensez-vous des recrutements  du club ?

Je suis tout cela de très près. Il me semble que l’on va vers un équilibre très intéressant, tant sur le plan technique qu’humain.

Cette cohésion et la complicité à l’intérieur du groupe sont indispensables, si on veut viser haut.

L’arrivée de Mannix est une très bonne chose. Son expérience au Racing et au Munster en tant qu’entraîneur va compter, c’est certain.

Il va apporter la rigueur qu’on lui connaît, même si j’espère qu’il gueulera un peu moins que lorsque je l’ai connu.

.

Ils l’ont dit…

.

.
pl section feuilladeMarc Feuillade, directeur du Centre scientifique et technique Total

« Total soutient la Section Paloise depuis 22 ans, et le groupe s’est toujours adapté au projet du club. Il y a le challenge sportif bien sûr, mais nous accompagnons aussi le modèle économique que bâtit la Section. Nous apprécions de voir que le club sait se remettre en question. On a une équipe qui permet d’avoir des ambitions ».

 

 

pl section pratMartin Prat, arrière

« Sur 28 matches disputés avec Auch, j’ai été 27 fois titulaire. Les situations très différentes que j’ai vécu m’ont énormément apporté. Ayant été amené à buter en cours de match, j’ai considérablement amélioré ma technique. Je suis très heureux de revenir à Pau, surtout que c’est aussi l’heure du retour pour d’autres copains ».

6 commentaires au sujet de cet article

  1. Vous avez raison de nous secouer. S’il est normal que l’on puisse râler comme supporter, nous devons nous retrousser les manches pour apporter à l’équipe un soutien à la hauteur de celui des Rochelais. C’était impressionnant, dimanche. La Section sera un grand club quand nous serons de grands supporters

  2. Damien Traille c’est tout super
    Super joueur
    Super sur le plan humain
    Super par l’humilité d’un très grand champion
    Super dans l’état d’esprit
    C’est un immense plaisir de le voir revenir à Pau, comme Jean Bouilhou : deux personnages exemplaires

  3. D’accord avec JJ. Je vais même plus loin. Quans je suis rentré dans le stade de La Rochelle, j’ai tout de suite compris la différence. Et cette différence, elle n’est pas budgétaire, elle n’est pas dans la qualité du staff et des joueurs. Elle est dans le nombre de supporters et dans leur manière de porter leur équipe, et si en plus il y a un stade à la hauteur, simple mais avec une capacité suffisante, ça change tout. Il faudrait voir comme grandir au niveau des supporters. Les deux dernières finales ont montré qu’il y avait le potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *