INDEX

« On s’y col ! » 1.200 sur les sommets

Le 21 Juil. 2017

Les cols pyrénéens à vélo, rien que pour vous : après la Pierre Saint-Martin, le Soulor, Bagargui et le mythique Aubisque au menu

Rubriques :

Ach ! Delizieuz jeu de mot, diront nos amis teutons en découvrant le slogan de l’opération consistant à faire escalader les cols pyrénéens aux amateurs, à leur rythme, sans chrono. D’où le « On s’y col ! » qui n’est ma foi pas si mal trouvé. Au moins, on comprend tout de suite !


En hors d’œuvre, nous était proposée la Pierre Saint-Martin, le dimanche 8 juillet,  un rendez-vous à la salle des fêtes d’Arette (à une vingtaine de kilomètres d’Oloron-Sainte-Marie), Pour ceux qui ne l’ont jamais escaladé, il s’agit d’un col digne du Tour de France, avec une montée très soutenue en forêt, à prendre « en danseuse », donnant accès à un décor grandiose de haute montagne. 26 kilomètres dont on se souvient.


Ce samedi 22 juillet, on remet ça sur le Soulor, à l’occasion d’une ascension nocturne (voilà une idée qu’elle est bonne !) de 18h30 à 21h30. Du semi nocturne, donc. Et là, on fait dans le grandiose, le sublime, avec un départ depuis Asson et une arrivée à 1.474 mètres dont vos jambes vont se souvenir.


Dimanche 27 août ce sera Bagargui, par Ahusquy, de 8h30 à 11h30, avec départ sur le parvis du château d’Aussurucq (à une dizaine de kilomètres de Mauléon), pour une escalade dans l’un des plus beaux coins du Pays basque. Le col d’Ibarburia constitue la porte d’entrée aux estives d’Ahusquy. Rassurez-vous, la montée par Aussurucq, qui fait traverser la forêt des Arbailles, est assez tranquille.


Enfin, dimanche 10 septembre (de 8h30 à 11h30), vous pourrez vous attaquer au mythe des mythes, sa majesté l’Aubisque. On se retrouvera tous (enfin, on espère) devant la gare de Laruns, pour le grand classique du Tour, avec une rampe à 4-5 % jusqu’aux Eaux-Bonnes, puis des pentes sérieuses jusqu’à Gourette, souvent à 8 %, et enfin, au pied des pics de Gere et de Médaa, avec les derniers kilomètres à 9%… Petit plateau et grands pignons de rigueur !


Une initiative placée sous l’égide du Département, des Fédés de cyclisme et de cyclotourisme, ainsi que des clubs béarnais de cyclo, qui est naturellement gratuite et n’a d’autre but que de faire apprécier les bienfaits de la nature, de la haute montagne, mais à bicyclette, comme le chantait Yves Montand. Chacun montera à son rythme, nous ne sommes pas dans la performance et encore moins dans la compétition, vous avez même le droit de chevaucher un vélo électrique…

L’an dernier, vous avez été 1200 à vous mettre en selle. Record à battre cette année. Ce sera le seul !

Informations sur le site onsycol.fr

Photos : site onsycol.fr, Jean-Marc Decompte/CD64

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *