SINGLE CREATEUR

Holight du métro au RER

Le 09 Jan. 2019

Depuis Ogeu, l’entreprise du Haut-Béarn éclaire de nombreuses stations et compte bien rayonner encore plus grâce à une nouvelle technologie d’éclairage naturel…

À Ogeu, on a de l’eau. Et aussi de la lumière. Car en entrée de village, avenue de Pau, est implantée Holight, une entreprise trentenaire spécialisée entre autres dans l’éclairage destiné aux surfaces commerciales, aux bureaux ou aux édifices remarquables.


Après avoir fourni l’an dernier la RATP, le métropolitain parisien (368 stations, 250.000 points lumineux sur 300 kilomètres de quais et de couloirs), la voici qui vient de conquérir la pose de LEDS sur les gares du RER. Une sacrée référence !

Au fait, docteur, c’est quoi une LED ? Il s’agit de l’acronyme de l’anglais Light Emitting Diode, soit en français une diode électroluminescente, permettant de consommer deux à trois fois moins d’énergie pour la même luminosité et une meilleure qualité de lumière. Elle consomme aussi cinq fois moins d’énergie qu’une lampe à incandescence et dure théoriquement 25 à 5 fois plus longtemps.

 


À Ogeu, les 35 collaborateurs de l’entreprise ne sont pas plus étonnés que ça en voyant les carnets de commande se remplir. Le département R&D marche à plein (15.000 heures de fonctionnement), et trace des pistes vers des solutions d’éclairages connectés par Bluetooth.

C’est dans cette optique qu’a été signé un deal avec une start-up de la région parisienne, Echy, qui a permis une première réalisation : un luminaire à éclairage naturel par fibre optique, permettant à la lumière du soleil captée à l’extérieur d’un bâtiment de pénétrer dans une pièce. Pour cela on utilise des modules de concentration, composés de lentilles permettant aux rayons solaires d’arriver dans une fibre optique, puis dans les leds. CQFD.

 


Etonnant, pas vrai ? On ne s’étonnera pas qu’avec Holight et les Eaux, Ogeu soit en passe de devenir un spot innovant et performant du Béarn. Et lumineux, of course !

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *