SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés – Ekosea surfe sur les projets d’ici

Le 02 Jan. 2019

La plateforme de crowdfunding, hébergée sur la pépinière Olatu Leku à Anglet, est dédiée aux porteurs de projets écologiques en lien avec l’océan. Mais pas que…

Depuis ses débuts, en 2015, Ekosea peut compter sur le grand nombre d’initiatives lancées entre Landes et Pays basque. On l’a encore vu cette année avec ses deux séances de « pitchs » à Anglet, et on le vérifie en allant jeter un œil aux projets en cours de financement sur son site web.


Ekosea, en trois ans, aurait déjà accompagné 500 projets en s’appuyant sur la générosité de 10.000 contributeurs. Le taux de réussite des campagnes de financement lancées sur son site dépasserait les 80%, contre une moyenne nationale de 62%. Un succès lié à des initiatives centrées sur l’écologie maritime, toujours promptes à séduire le public, mais aussi au fonctionnement tout particulier de la plateforme.

L’équipe d’Ekosea, composée de 7 personnes, opère d’abord une sélection préalable, laquelle doit apporter au donateur de meilleures garanties sur la viabilité des projets. Les donations, ensuite, donnent lieu à de contre-dons en nature, souvent sympathiques et imaginatifs. Ekosea ne prélève de commission que sur les campagnes réussies, à hauteur de 8% HT, incluant frais de transaction et de fonctionnement.


Ces campagnes peuvent durer jusqu’à 90 jours. Les donations ne deviennent effectives qu’en cas d’objectif atteint : c’est le principe du « tout ou rien », auquel peuvent cependant déroger certains projets à vocation sociale, comme le relais de l’association « 1 Maillot pour la vie », l’appel à la solidarité de l’Eurosima pour les clubs de surf frappés par l’ouragan Irma, l’achat d’un voilier pour l’association capbretonnaise Les Voiles S’en Mêlent ou bien la salutaire opération de dépollution « Plombkemon Go ».


Projets passés, en cours et à venir…

Cette année, en partenariat avec Estia Entreprendre et l’Eurosima, Ekosea a lancé un événement régulier baptisé « Pitch & Go », dont les deux premières éditions se sont tenues en mars et en novembre à Anglet. Les porteurs de projets locaux y ont été invités à présenter leurs idées dans le cadre d’un petit concours avec jury.

Le 20 mars, Fat Lines Surfboards avait été récompensé pour son concept de planche de surf démontable en 3 parties (et a levé plus de 3.000 euros grâce via la plateforme). Fin novembre, c’est FreshBarrel qui a décroché la timbale, et qui bénéficiera donc d’un accompagnement d’Ekosea dans sa future campagne.


Cinq autres projets avaient été présentés pour l’occasion, parmi lesquels I Clean my Sea (solution étendue et collaborative de lutte contre l’invasion des plastiques en mer), la Grange du Shaper (parc de planches de surf partagé et espace de coworking) et Tous le même cap (création d’une voie maritime vers Saint-Jacques-de-Compostelle par les lycéens de Saint-Joseph d’Hasparren). Un troisième « Pitch & Go » devrait avoir lieu début 2019.


Pour en revenir à la plateforme elle-même, on pourrait citer nombre de campagnes menées et réussies ces deux dernières années par des créateurs des Landes et du Pays basque, en particulier dans le domaine du surf : 8.225 euros pour le deux-roues électrique artisanal Xubaka, 5.715 euros pour la réalisation de Shores of fear (documentaire sur le surf de gros), 1.600 euros pour l’océan challenge de Lacanau (compétition de surf les yeux bandés), 1.830 euros pour la « team » Estia HydroContest, plus de 6.000 euros pour Stark Surfboards et sa techno « Pheno » (planches de surf avec ossature en tubes de carbone), 8.300 euros pour Bythewave avec un dispositif de signalisation du take-off optimal pour surfeurs débutants et chevronnés, ou encore 7.800 euros pour la participation de Pierro Coutant aux Mondiaux Handisurf à Hawaï.


En ce moment sur Ekosea, on peut toujours participer au financement d’une paire de projets portés non loin de nos côtes, et pour le moins atypiques : l’ambitieux projet de récif artificiel du club de plongée des Aquanautes de Capbreton, et le projet d’éco-expédition de Loury Lag en terre islandaise, baptisé « Eruptiön ».

Plus d’informations sur le site internet

 


Voir nos articles sur les deux projets gagnants des sessions de « Pitch & Go »

FreshBarrel : Projet emballant cherche partenaire industriel – cliquez ici

Le projet Traveler d’Olivier Magnan – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *