SINGLE CREATEUR

Marion Dubuc, Nicolas Hernandez et Pétrone

Le 24 Mai. 2019

L’entreprise gersoise de sous-vêtement masculin s’est associée avec un atelier dans le Tarn pour produire huit nouvelles paires de chaussettes d’ici cet été…

Nicolas Hernandez et Marion Dubuc sont à l’origine de l’aventure Pétrone. Face au succès de leur entreprise auscitaine, elles ouvrent une nouvelle étape très prometteuse.


Pétrone a décidé de lancer une nouvelle collection fabriquée en France. « Nous ne sommes pas pour autant fermé à la France, nous sommes d’ailleurs en contact avec une entreprise du Tarn » : c’étaient les mots Nicolas Hernandez il y a quelques mois.

Et bien cette collaboration a porté ses fruits. « Nous venons tout juste de produire notre première collection de chaussettes fabriquées en France », indique Nicolas Hernandez. « Nous avons collaboré avec Atelier Joly, un atelier dans le Tarn certifié Entreprise du Patrimoine Vivant, pour produire 8 nouvelles paires de chaussettes pour cet été ».


« Pour ces nouveaux modèles, nous avons choisi du lin italien, une matière première d’une grande qualité. On avait à cœur de valoriser le savoir-faire d’Occitanie avec cette nouvelle gamme », insiste le fondateur de Pétrone. « Après une première collection de chaussettes adaptées à la mi-saison, il était naturel pour nous de plancher sur des chaussettes estivales, que vous pourrez porter pendant toute la saison », assure Marion Dubuc.

 


La première collection…

« C’est moi qui dessine l’ensemble des modèles en m’inspirant de ce qui me plaît. J’ai encore 2 ou 3 collections dans la tête » sourit Nicolas Hernandez. « Mais une fois que je n’aurai plus d’idée et que la marque sera sur les rails, nous allons probablement embaucher un designer ».

Petit plus non négligeable : Pétrone propose un modèle de vente dégressif : par exemple, en achetant un boxer, le client le paiera 25 euros, en achetant 2 pièces, il paiera 20 euros l’unité et en en achetant 4, il paiera 17,50 euros l’unité.


Pour le moment, Pétrone compte une dizaine de boxers (du XS au XL) et près de 35 paires de chaussettes différents. Le Boxer Héritage est le fleuron de cette première collection. « J’ai voulu pour cet article un côté rétro et élégant à la fois : les boutons sont en nacre, il a une coupe élégante, style workwear. Il peut être porter pour un moment spécial, un rendez-vous par exemple » affirme le jeune entrepreneur.

« Nous pensons aussi créer une marque homewears et à étendre nos articles aux slips, et aux caleçons. Mais pendant les deux prochaines années, nous allons nous concentrer sur les sous-vêtements afin d’ancrer la marque. Nous verrons par la suite » conclut-il.


« Cette collection de chaussettes est donc, on l’espère, une belle manière de valoriser les savoir-faire du Sud-Ouest de la France ! », concluent les fondateurs de Pétrone.

Pour acheter ces sous-vêtements, une seule adresse : petroneparis.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *