SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés – Nathan Dupays, Marc Buzy-Pucheu et Please

Le 27 Nov. 2018

Les deux jeunes palois ont créé une application pour redynamiser le centre-ville palois et livrer des services à domicile ou sur le lieu de travail…

Nathan Dupays et Marc Buzy-Pucheu, qui travaillaient dans de grands groupes, Engie et Total, ont fait le grand saut. Ils ont quitté des situations confortables pour se lancer dans l’aventure. Chapeau !


Le premier a fait des études au lycée Saint-John Perse puis dans une école de commerce à Pau. Le second est diplômé de l’IAE de Pau. Il y a peu de temps, les deux amis ont choisi de devenir entrepreneurs.

Tout a commencé au Salon des entrepreneurs à Paris, en février dernier. Le tandem béarnais a alors rencontré les patrons de Please, une plateforme qui permet la vente et la livraison de produits issus des commerces et restaurants au niveau local.


« Les centres-villes sont de plus en plus désertés dans les villes de taille moyenne, c’est le cas de Pau. Notre objectif était de contribuer à créer une dynamique » expose Nathan Dupays. « D’où l’idée de décliner la start-up Please sur Pau via une franchise ».

Le 10 septembre dernier, coup d’envoi de Please Pau. « Nous proposons de nombreux services à Pau, ainsi qu’à Billère, Lons et Lescar » ajoute le co-fondateur de Please. « La restauration est une composante importante de notre activité, mais nous proposons d’autres services, comme la livraison du pressing ».


Un fonctionnement simple…

Pour prendre l’exemple de la restauration, l’utilisateur peut passer directement ses commandes auprès des établissements partenaires, sur l’application ou sur le site internet. « Les restaurateurs informent alors immédiatement Please du temps nécessaire pour préparer la commande. La plateforme programme ainsi un livreur pour l’amener en voiture au domicile ou sur le lieu de travail de l’utilisateur, à l’heure prévue » explique Nathan Dupays.

Actuellement, une trentaine d’entreprises paloises sont partenaires de la start up. « Près de 90% d’entre elles concernent la restauration » assure le co-fondateur de Please. Parmi elles, Le Meso, Little Italy, le Dauphin (place du château), Arthur et Compagnie ou encore l’Hospital… D’autres établissements devraient les rejoindre rapidement.

« Nous avons également mis en place un système de précommande qui permet aux utilisateurs de définir l’heure à laquelle ils veulent recevoir la commande » annonce Nathan Dupays.


La start-up a franchi la barre des 1.000 inscrits sur l’application et emploie actuellement deux salariés (en plus des co-fondateurs). Elle devrait accroitre ses effectifs dans peu de temps. Les deux jeunes palois ont en effet de nombreux projets en tête.

« L’objectif principal est de faire de Please une sorte de conciergerie digitale en proposant une gamme de service de plus en plus large. Nous pensons aussi élargir notre secteur géographique en couvrant Jurançon et Gan » conclut Nathan Dupays.

Cette franchise pleine de promesses vise donc à apporter de nouveaux clients aux commerçants du centre-ville. On peut faire confiance à ces entrepreneurs qui s’investissent à fond dans leur projet. Longue vie à Please !

Informations sur le site internet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *