INDEX

Jean-Pierre Gonnord et mabonneviande

Le 16 Fév. 2018

Depuis Lons, le site internet propose une livraison à domicile et des colis dégustation, histoire de goûter des viandes de tous les pays

Ce sont les idées les plus simples qui marchent le mieux. Tenez, pour un boucher qui désire se lancer sur Internet, comment appeler son site, sachant qu’il est plutôt fier de sa production ?


Tendreté.com ? Elle est jolie ma bidoche.com ? Jean-Pierre Gonnord a trouvé la bonne formule : bienvenue à mabonneviande.com, qui donne effectivement envie d’en savoir davantage.

JP effectue ses études au Lycée agricole de Montardon et se lance dès 2003 dans la commercialisation de viandes dans la vallée de Nay, en exploitant la proximité avec l’Aragon, ce qui lui permet de mettre à la disposition de sa clientèle une gamme complète de charcuterie espagnole. Vont suivre le lancement en France du Caviar des Pyrénées, du Black Angus américain et il y a sept ans, la mise en ligne de mabonneviande.com.


Voici l’entreprise devenue grossiste en ligne, de viandes et de charcuterie, mettant à disposition des professionnels la Black Angus, le porc noir ibérique, le jambon serrano ou de bellota, le pata negra, l’agneau de lait, le porcelet, le cochon de lait, le foie gras, le caviar (un osciètre à 1.600 euros le kilo), etc.

Le tout donc en gros et demi-gros, à destination tant des bouchers que des restaurateurs. Ce qui lui vaut d’être consacré par le magazine Gault & Millau « premier grossiste en ligne ».


Et comme la formule marche, autant l’ouvrir au consommateur lambda, à vous, à moi (pour le cadeau, je choisis le caviar, merci), profitant du service de portage Chronofresh, une filiale de Chronopost, qui respecte la chaîne du froid.

Le processus d’achat est maintenant familier : on remplit son panier sur le site, on paye en ligne et on reçoit sa commande.


Pour faciliter votre choix, sont proposés des « petits colis », comme celui contenant quatre choix de bœuf : un persillé de Black Angus (USA), une côte de bœuf de Galice (Espagne), une entrecôte française et un filet (de Pologne, et non de pêche). Ou cet autre, de 10 kg 100% français, mélangeant bœuf, veau et porc.

Désolé pour nos lecteurs végan ou végétarien. Pour les autres, voilà une adresse à retenir. Et bon appétit, bien sûr !

Informations sur mabonneviande.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *