SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés - Isaac Scordino, un prodige est né

Le 06 Déc. 2017

Le petit phénomène tarbais du piano, élève du conservatoire Henri Duparc, a remporté le concours international de Nice-Côte d’Azur, en catégorie Jeunes talents

Retenez ce nom : Isaac Scordino. Car il est fort probable que vous ne le connaissez pas, puisqu’il étudie encore, en troisième année du cycle II, au conservatoire Henri Duparc. Et qu’il n’est âgé que de… onze ans.


À peine sorti de l’enfance, le voilà déjà lauréat du concours international de piano de Nice-Côte d’Azur. Ça promet !

Ils étaient nombreux, une centaine, de cinq à trente-et-un ans, et venus du monde entier pour ce concours. Ainsi la Chine avait-elle envoyé trois de ses prodiges, sélectionnés en septembre dernier à Cheng Du, dont Zhiaho, un mioche de neuf ans, qui fit quinze heures d’avion pour auditionner trois minutes, devant le président du jury, le pianiste virtuose Gabriel Tacchino. Et un autre, Yi, dix-sept ans, qui a remporté le premier prix dans la catégorie virtuosité.


Mais c’est un autre garçon qui a fait l’événement : le Tarbais Isaac Scordino, élève d’André Vidal, qui l’a emporté, ex-aequo, dans la catégorie jeunes talents (il était d’ailleurs le plus jeune) ouverte aux 5-9 ans, sur une interprétation mêlant Bach (Prélude et fugue n°2 en Do mineur), Bartok (Ostinato) et Mozart (Fantaisie en Ré mineur KV 397).

Douze minutes qui ont séduit le jury, composé d’une quinzaine de connaisseurs venus du Maroc, de Roumanie, Pologne, Chine, Japon, Italie, Géorgie, Suisse et d’Angleterre. Et pour la France, outre Gabriel Tacchino, d’Emmanuelle Stéphan, Françoise Chaffiaud et Marilyse Lanöe.


Un prix qui confirme celui qu’Isaac avait obtenu en mars dernier au Concours international à Cognac et qui lui donne la possibilité de revenir l’an prochain à Nice et de jouer alors dans la catégorie jeunes solistes, accompagné par un orchestre sur un concerto. Comme quoi aux pianistes bien nés, la valeur n’attend pas le nombre des années.

Bravo, gamin ! Pardon, félicitations, maestro !

Informations sur le site de l’Agglo TPL

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *