SINGLE CREATEUR

Créateurs et passionnés – Brice Pereyre et Okyl

Le 04 Déc. 2017

Une petite révolution à Biarritz pour les amoureux de la petite reine : un bandeau qui évite le port du casque et protège en cas de choc 

Vous êtes cycliste ? Grand bien vous fasse, ça fait de beaux mollets et ça ne pollue pas la planète. Naturellement, comme vous roulez à une allure de tortue, vous n’allez pas mettre un casque, c’est bon pour les Jalabert et autres Virenque.


Oui. Sauf que, même à 15 à l’heure, si vous tombez sur la tête, vous risquez des dommages irrémédiables (cf Schumacher). Mais ça, c’était avant de connaître la solution Okyl.


Okyl. Pivert en basque, le petit oiseau qui a inspiré les fondateurs, qui tape avec obstination sur l’écorce de l’arbre quelque 10.000 fois par jour, sans causer le moindre dommage à son bec. D’où l’idée de s’en inspirer pour créer un bandeau de tête, léger puisque pesant moins de cent grammes, en mousse de polyuréthane, à la fois tendre lorsqu’on la touche, mais dure en cas de choc.


Le produit Okyl a été développé par l’équipe de Rémy Willinger de l’Université de Strasbourg en collaboration avec le bureau d’étude Sportcontrôle de Biarritz, et le soutien des mutuelles Maif et Macif et de la région Nouvelle Aquitaine.

Cette démarche s’est traduite par la création du bandeau, seyant, touchy, léger, qui peut être gardé dans une poche, désormais en vente au prix de 49 euros.


Une petite révolution, on vous dit.

Informations sur le site d’Okyl


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *