INDEX

Créateurs et passionnés - Loïc Richard et Air City Diagnostic

Le 16 Juil. 2017

La TPE béarnaise installée à Serres-Castets n’en finit pas de faire parler d’elle, et dernièrement en entrant dans le giron du leader du drone civil français

Air City Diagnostic, connue et reconnue pour ses interventions pointues, vient d’être rachetée par Azur Drones. Ce rapprochement permet aux premiers de se développer plus loin, plus haut, et aux seconds de s’implanter en Sud-Ouest.


On les avait laissés, il y a quelques semaines, dans une mission périlleuse, puisqu’ils avaient été choisis pour accompagner une mission périlleuse à Tchernobyl. Là, le drone devait être piloté à plus de 100 mètres de haut à l’intérieur de la centrale endommagée, sans aucune aide satellite. L’occasion pour les béarnais du drone de monter leur savoir-faire.


Est-ce cela qui a fini de convaincre Azur Drones, leaders sur le marché du drone civil, installés à Boulogne-Billancourt de racheter Air City Diagnostic ? Pour ceux qui venaient de lever 7 millions d’euros en début d’année, et avaient déjà racheté Flying Eye, premier constructeur de drones civils homologués en France, l’opportunité ne pouvait être loupée.


Il faut dire qu’Air City Diagnostic travaillait déjà avec Azur Drones pour des prestations techniques. Ici, ils seront intégrés au sein de la Direction Aquisition & Analysis afin de consolider l’expertise des équipes. Et le Sud-Ouest devient, par là-même, une nouvelle vitrine de présentation pour l’offre de vidéoprotection Drones’Guard.

Quant à Air City Diagnostic, ils avaient besoin de ressources pour assurer leur développement, et entrent là dans un giron plus que confortable. Tout est bien pour les deux « partis » donc. Un mariage de raison et d’amour. Ou du moins de respect.


Plus que jamais, notre adage maison est valable : drone un jour, drone toujours (ok, ça ne veut rien dire, mais on aime).

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *