INDEX

David Gallet revient sur l’histoire de Guitaralde

Le 05 Juil. 2019

Créé en 2011, le festival hendayais de la guitare propose une programmation internationale de première catégorie. La 8ème édition sera particulièrement électrique…

Du 5 au 7 juillet, Guitaralde va ouvrir la saison estivale en guitares ! Dans les styles manouche, flamenco, blues, jazz, folk, classique ou pop, Hendaye va vibrer au son des six cordes…


Durant 3 jours, la cité balnéaire sera le carrefour de toutes les routes musicales où la six-cordes fait vibrer ses accords. David Gallet, responsable du pôle musique de la Ville et chargé de mission de Guitaralde, nous en dit plus sur la création de ce superbe évènement.

D’excellents guitaristes de renommée internationale et des jeunes talents vont à nouveau se côtoyer. Cette année 2019, Jean-Marie Ecay, le fondateur et directeur artistique du festival, et ses comparses ont décidé d’ouvrir un nouveau cycle avec une programmation internationale de première catégorie.


Ce festival a été créé en 2011, sous l’impulsion du guitariste Jean-Marie Ecay et du service culture de la ville d’Hendaye. « Historiquement, il existait déjà un événement de guitare classique à Hendaye. Mais, nous voulions créer une manifestation majeure sur le territoire car ça manquait », explique David Gallet.

« Cette période nous semblait la plus pertinente pour mettre au point un festival, pour le lancement de la saison estivale ». Le festival Guitaralde, c’est avant tout des concerts gratuits avec toujours en fil conducteur, la guitare. L’objectif étant de drainer sur ce territoire des artistes internationaux dans les lieux atypiques et emblématiques d’Hendaye.


Musiciens internationaux et jeunes talents locaux…

La 8ème édition du Guitaralde marquera donc le début d’une remarquable programmation internationale. Ainsi, le légendaire Scott Henderson, figure incontournable de la guitare fusion, viendra ouvrir le festival en trio, ce 5 juillet. Depuis octobre 2016, il évolue au sein d’un nouveau trio composé de deux Français : Archibald Ligonnière (batterie) et Romain Labaye (basse).


« Jean-Marie Ecay voulait faire venir des pointures internationales comme des artistes locaux dans ce festival. Chaque année, nous programmons un artiste local. Cette année, il s’agit de Pablo Fdez Arrieta », révèle David Gallet. Guitaralde poursuit également sa découverte de jeunes talents, comme Anthony Jambon ou Thibault Cauvin.

Les concerts se font la plupart du temps dans une ambiance intimiste, avec des salles de 300 places, « ce qui permet une réelle rencontre entre les musiciens et le public », indique David Gallet.


Thibault Cauvin – Photo : R. Loriou

Le 6 juillet, ce sera au tour de Thibault Cauvin de faire le show, cette fois-ci au château-observatoire d’Abbadia. Star de la guitare classique, il a remporté 13 premiers prix internationaux et a déjà fait plus de 1.000 concerts dans 120 pays.

Enfin, Basile Leroux, Manu Galvin et Serge Malik, les trois compères des Rapetous, clôtureront le festival le 7 juillet, place Sokoburu.

Tous les détails sur le site internet – cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *