INDEX

A Luz-Saint-Sauveur, jazz populaire au sommet

Le 12 Juil. 2018

De la musique un peu partout, dans les bars et sous le chapiteau. Dans les montagnes de la vallée du Pays Toy, on va se régaler…

Jazz à Luz, c’est jusqu’au 14 juillet. Cela fait 28 ans que l’asso Jazz Pyr’ organise ce festival de jazz, qui s’est fait au cours du temps une sacrée réputation. Et l’édition 2018 s’annonce somptueuse.


Pas sûr que vous connaissiez tous les noms qui suivent. Ici, pas de méga vedettes, mais des valeurs sûres, en même temps que des pépites à découvrir. Commençons par celles qui étaient présentes ce jeudi 12 : Novembre, un quatuor inspiré par les films de David Lynch; Pas vu pas pris, un mélange de festif, d’humour et de guinguette; Heidi Brouzeng et le violoncelle d’Aude Romary ; Marc Prépus ; Christine Wodrascka et Betty Hovette ; Pulverize the Sound, le trio de Peter Evans; et Lord Rectangle et ses calypsos.

 


Vendredi (13), on est prié d’acheter un billet de loterie et de ne pas manquer à 16h, à l’église, Frantz Loriot et son violon alto, et le soir, à 22h, un hommage à Sonic Youth par Kill Your Idols, un « super band » de 7 musiciens attachés au gros son acoustique et à l’énergie communicative, annoncé comme une « sorte de Grunge dadaïste aux envolées libertaires… ». Enfin, dès 23h30, on s’éclatera avec Reco Reco (sous le chapiteau) et son Live band Tropical Bass.

 


Samedi, jour de la Fête nationale, le Trio Bek se produira au Forum à 11 et 14h30 (trois artistes créant une interaction entre acoustique du piano, corps du peintre et « diffusion acousmatique de la captation sonore mixée. » (Sic). Le quintet Babayaga avec ses sons des Balkans occupera le bar Le Ti’Pic à 19h, suivi sous le chapiteau à 19h de Der Verboten, un quartet mené par l’altiste Frantz Loriot, et à 23h de Franky Goes to Pointe-à-Pitre, une formation foutraque reconnue pour ses palmiers gonflables, ses chemises qui brûlent les yeux et ses claquettes dépareillées.

Bref, il y en aura pour tous les goûts ; avec comme points communs talent et bonne humeur. Bon Luz à tous les amateurs.

Informations sur le site du festival

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *