INDEX

À Lourdes, la musique est sacrée

Le 19 Avr. 2019

Depuis plus de cinquante ans, son festival, qui se déroule durant la semaine de Pâques, offre une dimension spirituelle très musicale…

Rubriques :

Cette année, ce Festival de Musique sacrée se déroule jusqu’au 22 avril, avec une nouveauté qui ravit tous les amateurs. Pour la première fois, il sort des murs de la cité mariale, pour aller à la rencontre d’un plus vaste public.


Dix concerts ont été programmés à Lourdes, mais aussi au Casino de Cauterets, aux Grottes de Bétharram, en l’abbatiale de Saint-Savin, en l’église Saint-Jean de Tarbes et celle de Salles-Adour.

Le festival « off » a débuté le samedi 13 avril par le Requiem de Mozart, proposé par l’Orchestre du Conservatoire Henri Duparc et le Choeur de Chambre de Lourdes, qui a fait frissonner l’aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées.


Un frisson qui s’est propagé les jours suivants par la magie des contes japonais portés par Des cordes et des vents, avec Fantômes et sortilèges au casino de Cauterets, un concert de musique de chambre de Francis Poulenc au Palais des Congrès, et un récital Ibert, Pierné, Tomasi avec le trio d’anches Acanthe, qui a clôturé le mardi soir cette première partie du festival, en l’église de Salles-Adour.

 


L’année 2019 étant consacrée à Bernadette Soubirous, le concert « Que vòi cantar per Aquero », a été donné par le chœur des Hautes-Pyrénées Vox Bigerri, lui rendant un vibrant hommage à l’occasion des 175ème et 140ème anniversaires de sa naissance et sa mort, dans les grottes de Bétharram.

Ce vendredi, venaient les Contemplations de Barber, Lekeu, Mozart et Pergolèse en l’église Saint-Jean de Tarbes, avec l’Orchestre de Pau Pays de Béarn, suivies du Messie de Haendel, par l’Ensemble et Chœur Baroque de Toulouse ce samedi 20 en l’église Sainte Bernadette de Lourdes.


La 52ème édition se clôturera en beauté sur les Variations Goldberg de Bach, avec David Fray au piano, en l’abbatiale de Saint-Savin, le lundi 22 avril.

Un programme éclectique de grande qualité, proposé par l’Association pour le Rayonnement Artistique de Lourdes, qui souhaite amener la culture et la musique au plus près des habitants, mais également des plus jeunes.


Les élèves des écoles primaires ont ainsi été invités à participer au concours de dessin « La musique est la couleur des sons », et le gagnant verra son œuvre publiée sur la couverture du programme.

Quant aux étudiants en BTS Tourisme du lycée Peyramale de Lourdes, ils sont chargés d’assurer la communication sur les réseaux sociaux, l’accueil du public et la remise des récompenses du concours de dessin.

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *