INDEX

Balle orange avec les 3 clubs phares de l’Adour

Le 10 Fév. 2019

En Jeep Elite, Pau poursuit une série exceptionnelle en prenant le Colisée – En Ligue Féminine, les Landaises ont dominé Nantes et les Bigourdanes ont pris le dessus sur Mondeville…

Rubriques :

L’Elan Béarnais a réalisé une nouvelle performance à l’extérieur et conforte ainsi sa place de dauphin de Lyon Villeurbanne, avant de jouer la Leaders Cup. Basket Landes a retrouvé son jeu et reste dans le peloton de tête de la Ligue Féminine. Victoire importante pour le Tarbes Gespe Bigorre qui intègre le Top 8.


Chalon-Pau (78-82) : une confiance qui fait la différence

Avec ce nouveau succès à l’extérieur, l’Elan Béarnais (14v, 6d) est plus que jamais le dauphin de Lyon-Villeurbanne (15v, 5d). Il a renforcé sa position avec désormais 2 longueurs d’avance sur le trio composé de Dijon, Nanterre et Limoges, et 3 victoires devant un groupe de 5 : Monaco, Le Mans, Bourg-en-Bresse, Strasbourg et Gravelines.

Les Palois peuvent se préparer dans les meilleures conditions pour la Leaders Cup qui se déroulera du 15 au 17 février à Disneyland Paris. Ils ouvriront la compétition contre Levallois, vendredi prochain à 13h (RMC Sport)

Il y avait de la revanche dans l’air puisque Chalon était venu s’imposer au Palais des Sports, le 23 janvier dernier en 16e de finale de la Coupe de France (88-92). Les Palois s’étaient laissés piéger par une défense de zone. Cette fois-ci, ils ont mené la rencontre de bout en bout, avec un gros suspens sur la fin quand Chalon est revenu à hauteur dans la dernière minute.


C’est le MVP Mickey McConnell (25 d’évaluation, 15 points, 6 rebonds et 7 passes décisives) qui a fait la différence avec un panier à 3 points à 11 secondes du buzzer. Le meneur américain a, une nouvelle fois, était décisif au cœur d’une équipe en pleine confiance et portée par un mental de fer.

Les Béarnais ont pris la main d’entrée et ont compté jusqu’à 16 points d’avance. Mais les Bourguignons ont su se révolter dans le dernier quart temps pour menacer les hommes de Laurent Vila. Beaucoup auraient alors craqué dans un Colisée chaud bouillant, mais pas ces Palois là.

Les marqueurs : Harris (19), McConnell (15), Chikoko (14), Diawara (11), Cavalière (10), Smith (5), Keller (4), Pinero et Daval Braquet (2)

 


Basket Landes-Nantes (93-70) : une victoire solide

Les filles de Basket Landes avaient besoin de se relancer après plusieurs contre-performances en championnat et leur élimination à domicile en Coupe de France par les Bigourdanes. C’est chose faite avec ce match dominé de bout en bout.

A sept rencontres de la fin de la saison régulière, Lyon a deux longueurs d’avance sur Montpellier et Bourges. Basket Landes est 5e à égalité de points avec Charleville-Mézières. Villeneuve d’Ascq est en embuscade à une victoire.

Même si l’équipe de Nantes-Rezé, avant dernière, n’est pas au mieux, les Landaises ont montré des choses intéressantes pour la dernière ligne droite de la saison.

Les filles de Cathy Melain n’ont jamais été inquiétées et ont creusé l’écart lors du deuxième quart temps pour prendre 15 longueurs d’avance à la pause (50-35),

Les marqueuses : Ayim (19), Touré (17), Gatling (14), Aubert, Mbuyamba et Hejdova (8), Milapie (7), Dumerc (5), Pokk (3), Konaté (2)

 


Tarbes-Mondeville (67-60) : l’essentiel a été assuré

Le Tarbes Gespe Bigorre a rejoint le Top 8 avec cette victoire sur la lanterne rouge, juste derrière Roche Vendée (7e) avec le même nombre de points. Le jeu reste ouvert pour la fin de la saison régulière. Après leurs qualifications en Coupe d’Europe et en Coupe de France, les Violettes ont retrouvé un mental de fer.

Les choses n’ont pas été simples face à des Normandes accrocheuses jusqu’au bout. Après un bon premier quart temps, les filles de François Gomez se sont fait rejoindre (31-32 à la pause). Une rencontre équilibrée, pleine de suspens qui s’est jouée dans la dernière période. Tarbes a fait la différence à la 35e minute (55-48).

Les marqueuses : Prince (18), Gaye (15), Moss et Galliou-Loko (11), Pouye (8), Fauthoux et Peters (2)


Le tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France a été favorable pour le TGB qui recevra Charleville-Mézières au quai de l’Adour, le samedi 2 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *