INDEX

L’A63 poursuit sa mue dans les Landes

Le 08 Mai. 2019

Entre Ondres et Saint-Geours-de-Maremne, les travaux d’élargissement à 3 voies sont dans la seconde phase. La mise en service est toujours prévue début 2020…

Depuis juin 2018 et l’achèvement des travaux sur le tronçon Biriatou-Biarritz, l’A63 est officiellement dotée de 2×3 voies entre Ondres et la frontière espagnole, c’est-à-dire sur environ 40 km.


Côté landais, sur les 27 km du tronçon d’entre Ondres et Saint-Geours, on n’en avait fini l’été dernier qu’avec une première tranche de travaux préparatoires, incluant déviation des réseaux enterrés (près de 120 interventions), opérations de terrassement… et la destruction et reconstruction de 4 premiers ponts situés sur les communes de Saint-Geours, Labenne et Saubion.

« Ainsi, entre septembre 2017 et juin 2018, les ponts franchissant la RD 824, la Route des Monts et la RD 337 ont été démolis pour être ensuite reconstruits sur place. Le pont de la RD 71 a été quant à lui démoli, puis reconstruit à proximité », résume Vinci Autoroutes.


La reconstruction du premier de ces ponts, à Saint-Geours, avec sa structure courbe de 1.400 tonnes, avait notamment été un beau défi. Construit à côté de l’autoroute, il avait été « poussé » en deux nuits à son emplacement via deux vérins hydrauliques. Une opération peu courante qui a fait travailler 25 ouvriers spécialisés.

 


Au cours de cette phase préparatoire, avaient également débuté les travaux de réaménagement de l’échangeur de Capbreton, avec la création d’une nouvelle bretelle de sortie, l’élargissement de la gare de péage (qui comptera désormais 9 couloirs) et la modification du raccordement de l’échangeur à la route. Un chantier à part qu’il s’agissait aussi d’articuler avec celui, plus global, de l’élargissement à 2×3 voies. L’auvent de l’échangeur, équipé de 300 m2 de panneaux photovoltaïques, lui permettra de subvenir lui-même à ses besoins en électricité.


Game of road, saison 2…

Avec la deuxième phase landaise de travaux, que Vinci appelle sa « saison 2 » et qui a commencé en septembre dernier, on est entré dans le vif du sujet, avec d’abord des opérations consistant en la destruction et reconstruction d’une demi-douzaine de ponts supplémentaires. Les deux derniers, à Bennesse-Maremne et Capbreton, ont été démolis mi-mars. Au total, 10 ponts auront été abattus et rebâtis, et 17 élargis.


Au cours de cette seconde phase, qui touche à sa fin, les travaux se sont aussi concentrés plus nettement sur la chaussée et son aménagement, à travers l’application des enrobés, le remaniement du terre-plein central ou encore le remplacement des glissières de sécurité. Cette phase prévoyait en outre le déploiement de 19 km d’écrans et de merlons de protection acoustique, végétalisés, ainsi qu’un certain nombre d’aménagements environnementaux, à commencer par 26 bassins de traitement de l’eau, soit un par kilomètre de voies, ou encore un corridor pour les chauves-souris.


On rappelle que ces travaux sur la section de Saint-Geours-de-Maremne à Ondres, pilotés par Vinci Autoroutes (maître d’ouvrage) et Egis (maître d’œuvre), devaient représenter un investissement total d’environ 315 millions d’euros. Ce chantier aura monopolisé des dizaines d’entreprises et aura impliqué quotidiennement « près de 800 compagnons, ouvriers, techniciens des entreprises de construction, des équipes d’exploitation et des bureaux d’études ».


À l’arrivée, on peut déjà se faire une bonne idée de la future physionomie de cette portion landaise de l’A63. Si l’on a bien compris le déroulement de cette série originale, la saison 3 sera un peu tronquée, car après une fin de chantier programmée le 31 décembre prochain, la nouvelle voie sera mise en service début 2020. C’est dire qu’on n’est plus très loin du bout du tunnel !

Plus d’informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *