INDEX

Elan Béarnais et FMS, la puissance du collectif

Le 11 Mar. 2019

Facylities Multi-Services, l’entreprise adaptée basée à Saint-Geours-de-Maremne est devenue partenaire majeur du club mythique de basket. Deux belles aventures se rejoignent…

Désormais, la face avant du maillot des joueurs de l’Elan portera la marque « myvetpro.com by FMS ». Rencontre avec Cyril Gayssot, l’un des co-fondateurs de FMS avec Fabrice Abadia qui connaît une croissance aussi fulgurante que son modèle est atypique…


D’abord, quelques mots sur votre démarche…
Cyril Gayssot – Avec Fabrice Abadia, nous avons créé FMS en 2008. Nous souhaitions entreprendre socialement un projet d’entreprise adaptée. Fabrice, ancien de Quiksilver, avait décelé un fort besoin de support logistique dans l’industrie du surf et voulait travailler dans une autre culture. Personnellement, j’ai eu un accident en 1999 qui m’a obligé à remettre complètement en cause ma vie et qui m’a motivé pour m’engager fortement ainsi qu’à agir pour les personnes touchées par un handicap, à donner. Quant à Fabrice, il a apporté son esprit d’entrepreneur et a fait de nombreux sacrifices pour lancer cette aventure.


Vous venez de fêter vos 10 ans. Quel bilan ?
C. G. – La société emploie aujourd’hui 189 salariés, dont 89% sont en situation de handicap. Une cinquantaine d’entre eux ont été recrutés cette année pour accompagner une forte croissance. Les revenus de FMS, qui devraient atteindre 4,1 millions d’euros en 2018 (soit 54% de mieux qu’en 2017), avaient déjà bondi de 47% l’an dernier. Sur le marché certes dynamique de la prestation logistique, une telle progression n’en demeure pas moins hors du commun. Nous avons aussi élargi notre champ d’action très au-delà de la logistique, puisque nous proposons de l’ingénierie, développement et support informatique, ou encore de la location-entretien de vêtements professionnels avec la marque myvetpro.com.


Etonnant cette palette d’activité ?
C. G. – Oui et non. En fait, nous saisissons toutes les opportunités de développement dans le but d’offrir de plus en plus d’opportunités de travail pour les personnes en situation de handicap. Pas seulement quantitativement. Grâce à ces métiers très variés, nous pouvons mieux répondre à leurs besoins, à leurs compétences et capacités dans un maximum d’inclusivité. D’autant plus que, les situations et contextes de handicap évoluant, il faut pouvoir ouvrir en permanence de nouvelles possibilités à nos collaborateurs.


Vous avez de nouvelles ambitions ?
C. G. – Très grandes. Nous comptons doubler notre activité en 4 ans et passer le cap des 400 salariés. En réalité, nous voulons ainsi répondre à cet objectif fixé sur le plan national pour les entreprises adaptées dans leur optique inclusive de l’économie sociale et solidaire. Un très gros défi. D’où l’une des raisons de notre partenariat avec l’Elan Béarnais : nous avons besoin de beaucoup mieux nous faire connaître sur l’ensemble du bassin de l’Adour.


Photo : Elan Béarnais – E. Traversié

Ce n’est pas la seule raison du partenariat avec l’Elan…
C. G. – Non, bien entendu. Si nous avons besoin de faire connaître une entreprise ordinaire et extraordinaire, nous souhaitons le faire avec des partenaires qui portent des valeurs fortes, une éthique… Nous voulons illustrer que tout est possible grâce au collectif. Dans un collectif on peut faire éclore des talents, on peut faire disparaître des déficiences individuelles, on peut développer de belles solidarités. Aussi, nous avons de fortes convergences avec l’Elan. L’autonomie, pour pouvoir prendre son destin en main, le sens de l’effort, l’adaptabilité, de l’autonomie et de l’agilité… autant de valeurs autour des quelles nous nous retrouvons. Mais ce n’est pas tout. Avec l’Elan, nous avons trouvé une ambiance extra, une chaleur humaine, une ouverture d’esprit et une écoute des autres. Didier Gadou porte parfaitement tout cela avec une vraie force tranquille.


Pourquoi mettre en avant myvertpro.com ?
C. G. – Parce que cette activité touche aussi bien les professionnels que le grand public. Nous avons démarré sur la fourniture de vêtements de travail, puis nous sommes passés à une approche plus large incluant leur entretien et la location. Avec également des compétences au niveau du façonnage de textiles et de la sérigraphie pour pouvoir offrir des articles personnalisés. Nous avons ouvert un site de e-commerce qui permet de répondre à de très nombreuses demandes en ligne. C’est pour cela que cette marque apparaîtra sur la maillot, mais cela ne nous empêchera pas de faire connaître, auprès des autres partenaires de l’Elan, notre activité historique dans la prestation logistique et nos compétences en ingénierie informatique qui nous ouvrent les portes de grands groupes comme Airbus, Crédit Agricole, Cdiscount, Billabong, DJO Global, Enedis, FLD (Francis Lavigne Développement), Grdf, Rip Curl, Creature, Leclerc, Cegeclim, Labeyrie…


Alors, heureux de démarrer ce partenariat avec l’Elan ?
C. G. – Très heureux. Encore une fois, nous nous retrouvons sur tellement de choses humainement très fortes que c’est un vrai plaisir. Avec en plus, cette volonté commune de servir le dynamisme de nos territoires.

Plus d’informations sur le site Internet de FMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *